Qu'est-ce qui rend les employés malhonnêtes?

Publié le 31/01/2013 à 06:09, mis à jour le 04/02/2013 à 15:55

Qu'est-ce qui rend les employés malhonnêtes?

Publié le 31/01/2013 à 06:09, mis à jour le 04/02/2013 à 15:55

Les trois chercheurs ont procédé à trois expériences visant à voir si, le simple fait qu'on était moins bien payé que d'autres pour accomplir la même tâche, pouvait pousser, ou pas, les gens à tricher pour gagner un peu plus. Dans la première, il a été demandé à 141 étudiants de répondre à 40 questions, présentées par blocs de 10. Le principe était très simple : chacun avait une brochure avec les questions, chacun les découvrait en même temps et chacun avait le même temps pour y répondre par écrit. À la fin de chaque bloc, l'examinateur donnait chacune des bonnes réponses, et les participants devaient indiquer par eux-mêmes le nombre de bonnes réponses qu'ils avaient eues. De l'argent était alors donné en fonction des points glanés, sans aucune vérification (en fait, la vérification a été faite, mais plus tard, pour identifier les tricheurs et leur niveau de tricherie).

Cela étant, tous les participants n'étaient pas placés dans les mêmes conditions. Pour certains, il avait juste été dit que chaque réponse leur ferait gagner 5 cents. Pour d'autres, 25 cents. Et pour les derniers, soit 5 cents, soit 25 cents, ça dépendait d'un tirage au sort effectué au départ de l'expérience.

Ce qui intéressait surtout les trois chercheurs, c'était, on s'en doute bien, le sous-groupe de ceux qui touchaient 5 cents et savaient que d'autres, dans la même salle, touchaient 25 cents pour le même travail effectué. Mettez-vous à leur place : il leur fallait bien répondre à cinq questions pour toucher autant qu'eux pour une seule bonne réponse. Quelle injustice!

Résultat? Surprenant, quand on y pense…

> Les seuls à avoir vraiment triché plus que les autres, et ce de manière significative, ont été ceux qui ne touchaient que 5 cents alors qu'ils savaient que d'autres en touchaient 25 cents. Pas les autres, même si c'était payant pour eux.

À propos de ce blogue

EN TÊTE est le blogue management d'Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir dans son travail. Olivier Schmouker est chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier et auteur du bestseller «Le Cheval et l'Äne au bureau» (Éd. Transcontinental), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail. Il a été le rédacteur en chef du magazine Premium, la référence au management au Québec.

Olivier Schmouker

Blogues similaires

Les mises en chantier de logements seront inférieures aux cibles de 2030, dit la SCHL

L’Ontario, le Québec et la Colombie-Britannique devront doubler le nombre de mises en chantier.

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...