Olivier Schmouker - Est-il vraiment utile de donner du feedback?

Publié le 25/05/2011 à 09:25, mis à jour le 26/05/2011 à 14:06

Olivier Schmouker - Est-il vraiment utile de donner du feedback?

Publié le 25/05/2011 à 09:25, mis à jour le 26/05/2011 à 14:06

Que ressentez-vous face à un tel feedback? Photo : DR.

BLOGUE. Dire aux autres ce qu’on pense d’eux est aujourd’hui considéré comme un devoir essentiel pour qui entend agir comme un bon leader d’équipe ou d’entreprise. Cela implique de saluer les bons coups, mais aussi de souligner les ratages, en toute franchise, en tentant surtout de miner le moins possible l’estime de soi des personnes directement concernées par l'échec. Pas vrai? Eh bien non, ce n’est pas vrai! Du moins pas totalement…

Découvrez mes précédents posts

Et beaucoup d'autres articles management sur Facebook

C’est que donner du feedback – positif comme négatif – est loin d’être toujours la bonne chose à faire. Pourquoi? Parce que c’est rarement utile aux personnes à qui cela s’adresse. Et parce que cela peut avoir sur certains – 10% d’entre nous – des effets désastreux qui sont difficilement prévisibles.

Je peux être aussi affirmatif parce que je m’appuie sur une étude sur le sujet, intitulée Managing self-confidence : theory and experimental evidence. Celle-ci est signée par quatre chercheurs en économie : Markus Mobius et Tanya Rosenblat, tous deux de l’Iowa State University, Muriel Niederle, de Stanford, et Paul Niehaus, de l’University of California at San Diego. Elle montre que nous avons, vous comme moi, une façon propre d’interpréter ce qui nous dit au sujet de notre performance au travail, oui, une façon si particulière, si biaisée en fait, que notre interlocuteur aura beau essayer de faire passer un message, celui-ci aura très peu de chances de nous parvenir sans distorsion.

À propos de ce blogue

EN TÊTE est le blogue management d'Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir dans son travail. Olivier Schmouker est chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier et auteur du bestseller «Le Cheval et l'Äne au bureau» (Éd. Transcontinental), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail. Il a été le rédacteur en chef du magazine Premium, la référence au management au Québec.

Olivier Schmouker

Blogues similaires

Divulgation ESG: le Canada très en retard sur les États-Unis

04/09/2019 | Diane Bérard

BLOGUE. La moitié des sociétés du S&P/TSX produit un rapport de type ESG, alors que 4/5 sociétés du S&P 500 le font.

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...