Les 13 trucs qui ont rendu Steve Jobs génial

Publié le 14/08/2013 à 09:09, mis à jour le 14/08/2013 à 06:22

Les 13 trucs qui ont rendu Steve Jobs génial

Publié le 14/08/2013 à 09:09, mis à jour le 14/08/2013 à 06:22

Il se disait affamé et fou... Photo: DR

BLOGUE. C'est cette semaine que sort en salles le film JOBS, qui met en vedette Ashton Kutcher dans le rôle de Steve Jobs. Un film très attendu, qui explicitera comment un drop-out est devenu l'un des types les plus géniaux de notre époque.

À quoi tenait ce génie-là? À 13 trucs, d'après un article de Walter Isaacson paru dans la Harvard Business Review six mois après le décès du PDG d'Apple. Les voici ici résumés…

Découvrez mes précédents billets

Rejoignez-moi sur Facebook et sur Twitter

1. Focus

«Quand Steve Jobs est revenu à la tête d'Apple en 1997, la firme produisait une multitude d'ordinateurs et de périphériques, dont une douzaine de versions du Macintosh. Il a pris quelques semaines pour dresser l'état de la production, puis a crié "Stop! C'est complètement fou!".

«Il a pris un marqueur et a dessiné sur un tableau blanc une grille à quatre cases. Au-dessus des colonnes, il a écrit "Consommateur" et "Pro". Et à côté des rangées, "Ordinateur de table" et "Ordinateur portable". Puis, il a donné pour mission à l'équipe dirigeante de se concentrer sur chaque case de la grille, et sur rien d'autre. Et qu'en conséquence, tout produit qui ne rentrait pas dans cette grille devait être supprimé. Cette intervention a été suivie d'un lourd silence.

«Mais en exigeant que la firme ne se concentre que sur quatre ordinateurs, Steve Jobs a sauvé Apple. "Décider ce qui ne doit pas être fait est aussi important que décider ce qui doit être fait, m'a-t-il confié. Et c'est vrai pour les entreprises comme pour les produits".»

2. Simplicité

«Steve Jobs s'est mis à apprécier la simplicité quand il s'est mis à travailler de nuit chez Atari, alors qu'il était devenu un drop-out. C'est que celle-ci produisait des jeux vidéos simples qui ne devaient pas avoir besoin de manuel d'instructions pour jouer. Lui-même a fait un jeu tiré de Star Trek qui ne comportait que deux règles : "1. Insérer 25 cents" et "2. Éviter les Klingons".»

À propos de ce blogue

EN TÊTE est le blogue management d'Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir dans son travail. Olivier Schmouker est chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier et auteur du bestseller «Le Cheval et l'Äne au bureau» (Éd. Transcontinental), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail. Il a été le rédacteur en chef du magazine Premium, la référence au management au Québec.

Olivier Schmouker

Blogues similaires

Vaccination obligatoire: 18 intervenants seront entendus

23/08/2021 |

La commission parlementaire durera deux jours complets, soit en personne au parlement ou en visioconférence.

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...