L'amitié au travail, un bien ou un mal?

Publié le 06/07/2012 à 09:12, mis à jour le 06/07/2012 à 10:39

L'amitié au travail, un bien ou un mal?

Publié le 06/07/2012 à 09:12, mis à jour le 06/07/2012 à 10:39

Être amis, c'est avoir une âme dans deux corps... Photo : DR.

BLOGUE. Se faire des amis au travail est incontournable, puisque c'est là que nous passons, pour la plupart d'entre nous, le plus long de nos journées. Cela nous est même nécessaire pour nous épanouir, vu que nous sommes avant tout des animaux sociaux. L'amitié au travail est donc plus qu'un bien, c'est une nécessité vitale. Mais une question se pose tout de même : l'amitié au travail est-elle bénéfique, ou pas, à notre performance professionnelle?

Découvrez mes précédents posts

Suivez-moi sur Facebook et sur Twitter

A priori, on a envie de répondre «oui» à cette interrogation. Car qui a des amis est heureux, qui est heureux est efficace dans ce qu'il entreprend, et qui est efficace est plus performant. Logique. Pourtant, c'est sauter trop vite à une conclusion, comme l'indique l'étude The cost of friendship signée par deux enseignants de Harvard - Paul Gompers, professeur de gestion des affaires, et Yuhai Xuan, professeur de finance -, assistés d'un étudiant, Vladimir Mukharlyamov. D'autant plus que cette conclusion est partiellement erronée…

Les trois chercheurs ont démarré leur réflexion à partir du concept de collaboration. «La collaboration permet à un individu d'atteindre des objectifs que seul il ne pourrait jamais rêver d'approcher, à l'image de ce qui a été fait pour le Canal de Panama ou pour la chasse aux mammouths», ont-ils indiqué dans leur étude. Et ils se sont demandés ce qui faisait que certaines collaborations portaient fruit, et d'autres, pas.

Ils ont alors plongé dans une immense base de données qu'ils ont eux-mêmes composée à partir de différentes sources. De VentureSource, ils ont extrait chacun des placements effectués entre 1975 et 2003 par 3 510 investisseurs en capital de risque américains. Et de chacun de ces investisseurs, ils ont dressé le profil personnel et professionnel le plus précis possible, à partir de documents de la Securities and Exchange Commission (Sec), d'articles de journaux et autre CV dénichés sur le Web (LinkedIn, etc.).

À propos de ce blogue

EN TÊTE est le blogue management d'Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir dans son travail. Olivier Schmouker est chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier et auteur du bestseller «Le Cheval et l'Äne au bureau» (Éd. Transcontinental), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail. Il a été le rédacteur en chef du magazine Premium, la référence au management au Québec.

Olivier Schmouker

Blogues similaires

Divulgation ESG: le Canada très en retard sur les États-Unis

04/09/2019 | Diane Bérard

BLOGUE. La moitié des sociétés du S&P/TSX produit un rapport de type ESG, alors que 4/5 sociétés du S&P 500 le font.

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...