Une campagne québécoise de crowdfunding amasse plus de 100 000$

Publié le 26/10/2012 à 17:14, mis à jour le 29/10/2012 à 09:03

Une campagne québécoise de crowdfunding amasse plus de 100 000$

Publié le 26/10/2012 à 17:14, mis à jour le 29/10/2012 à 09:03

[Photo : capture d'écran]

BLOGUE. La fondation OSMO, qui gère la Maison Notman, s’est tournée vers le crowdfunding pour financer l’acquisition de la propriété et sa rénovation. Au moment d’écrire ces lignes [vendredi le 26 octobre], à trois jours de l’échéance de sa campagne sur Indiegogo, le montant récolté s’élevait à 66 755 $.

[Mise à jour : Ce matin, lundi le 29 octobre, le financement récolté par la campagne atteignait 107 144 $, dépassant ainsi l'objectif de 100 000 $ fixé par ses organisateurs.]

Quoiqu’encore en deçà de son objectif de 100 000 $, cette campagne prouve que, même au Québec, un projet bien ficelé est susceptible d’aller chercher des dizaines de milliers de dollars en se tournant vers le financement collaboratif. À titre de comparaison, le seul autre projet québécois ayant obtenu un financement dans les cinq chiffres, du moins à ma connaissance, est le magazine Nouveau Projet, qui avait obtenu quelque 25 000 $ sur Kickstarter.

La Maison Notman, qui accueille notamment FounderFuel et Real Ventures, est devenue le lieu de rendez-vous des entrepreneurs technos à Montréal. Cette année seulement, la maison aurait accueilli quelque 125 événements, le plus souvent à saveur technologique.

Sur la page du projet, on explique que la fondation OSMO a déjà réussi à obtenir un financement privé d’un million de dollars et qu’il lui manque 100 000 $ afin de compléter son montage financier. Si cette dernière réussit à réunir 1,1 million, la BDC s’est engagée à lui prêter 4,3 millions pour réaliser ce projet.

Avec cet argent, la fondation devrait doubler l’espace de travail destiné aux start-ups au sein de la Maison Notman et y aménager un café.

À propos de ce blogue

DE ZÉRO À UN MILLION est le blogue de Julien Brault, qui a fondé la start-up Hardbacon en juin 2016. L’ancien journaliste de Les Affaires relate ici chaque semaine comment il transforme une idée en entreprise. Dans ce blogue, Julien Brault dévoile notamment chaque semaine ses revenus. Une démarche sans précédent qui est cohérente avec les aspirations de Hardbacon, qui vise à aider les gens à investir intelligemment en faisant voler en éclat le tabou de l’argent. Ce blogue sera ainsi alimenté jusqu’à ce que Hardbacon, qui n’avait aucun revenu lors de la publication du premier billet, génère un million de dollars en revenu annuel.

Blogues similaires

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...

Divulgation ESG: le Canada très en retard sur les États-Unis

04/09/2019 | Diane Bérard

BLOGUE. La moitié des sociétés du S&P/TSX produit un rapport de type ESG, alors que 4/5 sociétés du S&P 500 le font.

Nous travaillons maintenant une heure de plus par jour!

06/08/2020 | Olivier Schmouker

BLOGUE. C'est ce qui ressort d'une étude de la Harvard Business School sur nos nouvelles habitudes de travail...