Titres à surveiller: Apple, Great-West et Banque Scotia

Publié le 06/03/2013 à 09:18, mis à jour le 06/03/2013 à 09:33

Titres à surveiller: Apple, Great-West et Banque Scotia

Publié le 06/03/2013 à 09:18, mis à jour le 06/03/2013 à 09:33

[Photo : Bloomberg]

Que faire avec les titres d’Apple, Banque Scotia et de la Great-West? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note : l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

Apple (AAPL, 431,14$ US) : jouer l’écosystème et les produits à venir

Barclays Capital renouvelle une recommandation « surpondérer ».

Ben Reitzes vient de rencontrer le chef de la direction financière et le vice-président marketing de l’entreprise. Malgré le récent recul du titre et les craintes d’une concurrence plus féroce, il en ressort avec l’impression que les dirigeants sont très optimistes avec le pipeline de produits et son positionnement dans le marché.

L’analyste note que la discussion a beaucoup porté sur l’importance de l’écosystème et différentes options de fidélisation. Des systèmes de paiement par iPhone ou encore une expansion de Photostream pour y inclure la vidéo sont à son avis des avenues qui pourraient augmenter la rétention.

SUIVRE SUR TWITTER: F_POULIOT

Monsieur Reitzes croit qu’un iPhone 5 à plus bas prix sera introduit en deuxième moitié d’année, en même temps qu’un iPhone 5S, et que ceux-ci comporteront des améliorations d’écosystème.

L’anticipation 2013 (septembre) n’en est pas moins ramenée de 50$ US par action à 43,75$. Une anticipation 2014 est introduite à 48,92$ US.

La cible est abaissée de 575$ à 530$ US.

À propos de ce blogue

Diplômé en droit de l'Université Laval, François Pouliot est avocat et commente depuis plusieurs années l'actualité économique et financière. Il a été chroniqueur au Journal Le Soleil, a collaboré au Globe and Mail et dirigé les sections économiques des différentes unités de Quebecor Media, notamment la chaîne Argent. Au cours de sa carrière, il a aussi fait du journalisme d'enquête ce qui lui a valu quelques distinctions, dont le prix Judith Jasmin. La Bourse Southam lui a notamment permis de parfaire son savoir économique à l'Université de Toronto. François a de même été administrateur de quelques organismes et fondation. Il est un mordu des marchés financiers et nous livre son analyse et son point de vue sur diverses sociétés cotées en bourse. Québec inc. sera particulièrement dans sa mire.

François Pouliot

Blogues similaires

Le casse-tête de la technologie

Édition du 23 Septembre 2020 | Dominique Beauchamp

ANALYSE. Les signes d'excès sont partout en Bourse et rappellent plusieurs aspects de la frénésie ...

Shopify: prochaine victime de la malédiction boursière canadienne?

BLOGUE INVITE. Shopify est-elle différente des Nortel, Research in Motion, Valeant, Barrick Gold et autres?