À surveiller: Power Corp, Papiers Tissu et Air Canada

Publié le 20/03/2014 à 09:39

À surveiller: Power Corp, Papiers Tissu et Air Canada

Publié le 20/03/2014 à 09:39

(Photo: Bloomberg)

Que faire avec les titres de Power Corp, KP Tissue et Air Canada? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note : l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

Power Corp (POW, 29,80$): hausse de recommandation

CIBC Marchés mondiaux hausse sa recommandation à «surperformance de secteur».

Au quatrième trimestre, la société rapporte un bénéfice de 0,56$ par action, comparativement à une attente maison à 0,55$, et un consensus à 0,60$.

Paul Holden note que le bénéfice est en hausse de 16% sur l’an dernier, principalement en raison de revenus supplémentaires en provenance des fonds d’investissement.

L’analyste souligne que la filiale médias Square Victoria continue de peser sur les résultats avec une perte de 43 M$ (dont 31 M$ est attribuable à la restructuration du contrat d’impression de La Presse). Il estime cependant qu’avec toutes les radiations prises au cours des deux dernières années, il ne reste plus tellement de valeur dans les activités médias (évaluation à 148 M$), ce qui devrait moins peser la valeur nette des actifs de Power dans l’avenir.

SUIVRE SUR TWITTER: F_POULIOT 

Monsieur Holden note que le titre se négocie justement à 21% sous la valeur estimée des actifs, alors que la moyenne cinq ans est à 18,4%.

L’anticipation de bénéfice 2014 est à 2,68$ par action, celle 2015 est à 3,02$.

Le dividende est à 1,16$ par action (3,9%).

La cible est à 35,50$.

À propos de ce blogue

Diplômé en droit de l'Université Laval, François Pouliot est avocat et commente depuis plusieurs années l'actualité économique et financière. Il a été chroniqueur au Journal Le Soleil, a collaboré au Globe and Mail et dirigé les sections économiques des différentes unités de Quebecor Media, notamment la chaîne Argent. Au cours de sa carrière, il a aussi fait du journalisme d'enquête ce qui lui a valu quelques distinctions, dont le prix Judith Jasmin. La Bourse Southam lui a notamment permis de parfaire son savoir économique à l'Université de Toronto. François a de même été administrateur de quelques organismes et fondation. Il est un mordu des marchés financiers et nous livre son analyse et son point de vue sur diverses sociétés cotées en bourse. Québec inc. sera particulièrement dans sa mire.

Blogues similaires

La Bourse à un carrefour

Édition du 13 Octobre 2021 | Dominique Beauchamp

ANALYSE. Fidèle à sa réputation, le mois de septembre a produit un déclin pour tous les ...

Shopify: prochaine victime de la malédiction boursière canadienne?

BLOGUE INVITE. Shopify est-elle différente des Nortel, Research in Motion, Valeant, Barrick Gold et autres?