Montréal au coeur du boom de l'intelligence artificielle


Édition du 08 Octobre 2016

Montréal possède le plus important centre de recherche sur l'intelligence artificielle du monde, l'Institut de valorisation des données (IVADO). Les subventions pleuvent. Mais le défi demeure : pourra-t-on transformer les découvertes scientifiques de l'Institut en entreprises durables ?

L'objectif est ambitieux : faire de Montréal le berceau mondial de l'intelligence artificielle. La «Silicon Valley de l'apprentissage profond», comme le dit couramment Yoshua Bengio, directeur de la Chaire de recherche du Canada en algorithmes d'apprentissage statistique. Et pour y arriver, le chemin semble tout indiqué : «La solution est d'attirer les meilleurs chercheurs de la planète et les aider à transformer leurs recherches en applications socialement positives», dit-il.

On doit la naissance du deep learning, en 2006, au passage de ce Français d'origine et de ses collègues, son compatriote Yann LeCun et le Britannique Geoffrey Hinton, à l'Institut canadien de recherches avancées de Toronto. C'était le premier pas crucial vers ce qu'on appelle aujourd'hui, plus généralement, l'intelligence artificielle (IA).

Le deep learning, ou apprentissage profond, recourt à des algorithmes décomposant une information, par exemple le contenu d'une photo, en plusieurs couches de données séparées à être traitées simultanément. C'est ce qui permet à des ordinateurs de reconnaître les objets (par exemple, un chien, une porte) sur une photo, puis, à un niveau d'abstraction supérieur, de savoir ce que font ces objets (par exemple, le chien se déplace vers la porte).

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Pixelbook Go: Google invente un portable d'entrée de gamme de luxe

11/11/2019 | Alain McKenna

BLOGUE. Pour peu que le budget ne soit pas une barrière à l’achat, ce portable est plutôt séduisant.

Google achète Fitbit

01/11/2019 | Denis Lalonde

Google, filiale d’Alphabet, a déposé une offre de 2,1 milliards de dollars américains pour acquérir Fitbit.

À la une

Un rendement annuel de 66% sur 30 ans?

BLOGUE INVITÉ. Cet homme a-t-il trouvé le secret de la Bourse? Pouvons-nous en bénéficier?

Succession: comment disposer des biens à valeur sentimentale?

BLOGUE INVITÉ. Dans une succession, la gestion des biens à valeur sentimentale peut constituer un énorme défi.

Gare aux premières impressions à la Bourse

BLOGUE INVITÉ. Le mode «par défaut» des humains lorsqu'ils rencontrent un étranger est de faire confiance.