IA : cinq jeunes pousses à surveiller


Édition du 08 Octobre 2016

IA : cinq jeunes pousses à surveiller


Édition du 08 Octobre 2016

Par Les Affaires

L'intelligence artificielle (IA) est appelée à transformer tous les secteurs. Voici cinq jeunes entreprises montréalaises qui pensent y arriver.

LANDR

L'entreprise du quartier Mile-End a mis au point une IA semblable à celle de l'application de reconnaisance musicale Shazam, mais l'affecte à la production musicale. Le système étudie les arrangements d'une pièce et différents paramètres, tels que le rythme, pour produire une piste musicale d'une qualité professionnelle. LANDR compte 500 000 utilisateurs, qui ont ainsi produit plus de deux millions de chansons. www.landr.com

Maluuba

Maluuba a été fondée à Kitchener, en Ontario, mais a inauguré un laboratoire de R-D en apprentissage profond à Montréal en mars dernier. L'entreprise a mis au point une IA capable de lire des textes avec une précision supérieure à celle des outils développés par Facebook, IBM et autres. L'enjeu est de taille : Maluuba pourrait ainsi accélérer l'émergence des chatbots, ces applications de clavardage automatisées faisant office de service à la clientèle par messagerie texte, et dont les milléniaux raffolent. www.maluuba.com

Fuzzy.ai

La jeune entreprise montréalaise cofondée par l'entrepreneur californien Evan Prodromou souhaite développer une IA pouvant être intégrée sans tracas, sous forme d'API, dans les applications et sites Web d'entreprises, afin d'automatiser certaines décisions. Par exemple : devriez-vous réduire le prix de votre service durant les périodes moins achalandées ? Quel autre produit devriez-vous suggérer aux acheteurs de votre produit le plus populaire ? www.fuzzy.ai

Envision.ai

Cette petite entreprise a élaboré des outils d'apprentissage profond permettant d'automatiser la catégorisation et la génération de résumés en masse de vidéos, selon des critères indiqués par l'utilisateur. Pour les entreprises misant sur la vidéo afin de générer des revenus, c'est un élément crucial : un tri et une recommandation efficaces peuvent doubler la visibilité de leur contenu vidéo. www.envision.ai

Datacratic

Datacratic, qui a son siège social à Montréal et un bureau à New York, a mis au point une solution d'apprentissage machine qui automatise la prise de décision dans un contexte de marketing et de commerce électronique. Sa suite AdTech permet notamment d'optimiser le coût et la visibilité d'une campagne publicitaire sur le Web, en vue d'accroître le taux de conversion de la campagne. www.datacratic.com

À lire aussi :

Montréal au coeur du boom de l'intelligence artificielle

Montréal : une intelligence qui n'a rien d'artificiel

À la recherche d'effets positifs

À la une

Ses «erreurs de jeunesse» n’arrêteront pas l’innovation du Web3

LES CLÉS DE LA CRYPTO. Cet Internet 3.0, bâti sur les «chaînes de blocs», charrie quantité de préoccupations.

Verdir le marketing, l’objectif de Masse Critique

Le collectif a pour mission de réduire l’empreinte environnementale des pratiques de vente.

Voici sur quoi miser pour rapatrier au bureau vos employés

RHÉVEIL-MATIN. Une étude de Microsoft recommande d'offrir un lieu qui permet aux employés de connecter entre eux.