Un changement inexorable, selon Google et Virgin


Édition du 30 Août 2014

Un changement inexorable, selon Google et Virgin


Édition du 30 Août 2014

Par Olivier Schmouker

Richard Branson

À lire aussi :
Deux employés pour le même poste, ou quand le travail se partage
Un concept qui germe en France
Travailler moins rend-il vraiment plus heureux?

Le partage du travail, une utopie ? Pas pour Richard Branson et les employés de Virgin en Grande-Bretagne.

En 2012, l'entrepreneur en série a écrit une lettre ouverte au premier ministre David Cameron, alors que le Royaume-Uni venait de franchir la barre symbolique des trois millions de chômeurs. L'objet de la missive : lutter tous ensemble contre le chômage grâce à une mesure très simple : l'incitation au partage du travail.

«Nombre d'entreprises et d'employés aimeraient pouvoir partager le temps de travail, ce qui contribuerait à donner un emploi à ceux qui n'en ont pas aujourd'hui. Mais cela ne se produit pas, parce que le coût de l'opération est trop élevé pour l'employeur : quand deux employés partagent un même poste, le coût est de 120 % par rapport à celui d'un temps plein classique», a écrit M. Branson.

Et de suggérer : «Ne serait-il pas envisageable de mettre en place un incitatif fiscal encourageant les employeurs à miser davantage sur le partage du travail ? De faire en sorte que cela leur coûte moins cher ?»

Le fondateur de Virgin n'a pas attendu la réponse du premier ministre pour donner l'exemple. Désormais, il n'offre plus d'emplois à temps plein en Grande-Bretagne : chaque nouveau poste est scindé en deux, si bien que des jeunes, au lieu de ne pas avoir de travail du tout, disposent au moins d'un poste à mi-temps. Quant au gouvernement britannique, il a fait passer une loi en juin selon laquelle tout employé est maintenant en droit de bénéficier d'une certaine flexibilité dans son travail, en particulier s'il souhaite partager son poste avec un collègue.

À lire aussi :
Deux employés pour le même poste, ou quand le travail se partage
Un concept qui germe en France
Travailler moins rend-il vraiment plus heureux

À la une

Bourse: Wall Street termine en hausse

Mis à jour le 27/01/2023 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Toronto est restée pratiquement inchangée pendant la dernière séance de la semaine.

Moins d’aubaines sur le marché boursier qu’on ne pourrait penser

27/01/2023 | Charles Poulin

Si les marchés boursiers ne sont plus surévalués, ils ne sont pas une aubaine pour autant.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

Mis à jour le 27/01/2023 | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.