Corruption : le Bangladesh écarte les présumés complices de SNC-Lavalin

Publié le 25/09/2012 à 16:53, mis à jour le 25/09/2012 à 17:01

Corruption : le Bangladesh écarte les présumés complices de SNC-Lavalin

Publié le 25/09/2012 à 16:53, mis à jour le 25/09/2012 à 17:01

La Banque mondiale financera finalement le pont Padma, au Bangladesh. Mais pour toucher le prêt, le gouvernement doit réaliser le projet sans SNC-Lavalin… et les représentants de l’État que la firme est soupçonnée d’avoir voulu acheter.

Afin d’obtenir les fonds, Dacca a dû faire le ménage. Il a renvoyé le ministre des communications Syed Abul Hossain, un conseiller de la première ministre et le secrétaire du département des ponts, selon le Telegraph de Calcutta.

Après l’avoir annulé en juin, la Banque mondiale autorise donc un prêt de 1,2 milliard de dollars US pour ce vaste projet d’infrastructure, jugé essentiel à la croissance économique du pays.

L’institution internationale se réjouit des mesures qu’a décrétées le Bangladesh. «La Banque mondiale comprend que tous les employés du gouvernement et les fonctionnaires présumés impliqués dans les actes de corruption en lien avec le projet ont été suspendus d’ici à ce qu’une enquête soit complétée, et qu’une enquête complète et équitable est en cours.»

La filiale de SNC-Lavalin soupçonnée d’avoir préparé des pots-de-vin pour ces dirigeants est toujours bannie des nouveaux appels d’offres pour des projets financés par la Banque mondiale.

L’institution dit disposer «d’une preuve crédible, corroborée par diverses sources, de l’existence d’un complot de corruption impliquant des fonctionnaires de haut niveau du gouvernement du Bangladesh, des cadres de la SNC-Lavalin ainsi que des particuliers en rapport avec le projet du pont multifonctionnel».

À la une

L'Iran a lancé une attaque de drones contre Israël

18:07 | AFP

L’Iran a juré de «punir» Israël après une frappe le 1er avril contre son consulat à Damas.

Commerce Québec-France: allez, on peut en faire plus!

ANALYSE. Les premiers ministres Gabriel Attal et François Legault ont plaidé pour hausse majeure de nos échanges.

Oatbox à l’assaut de l’Ontario avec le Fonds de solidarité FTQ

12/04/2024 | Emmanuel Martinez

Le fabriquant de boisson d'avoine montréalais Oatbox a reçu 5M$ du Fonds de solidarité FTQ.