Barry Callebaut voit son bénéfice annuel plombé par la salmonelle dans son usine belge

Publié le 01/11/2022 à 13:12

Barry Callebaut voit son bénéfice annuel plombé par la salmonelle dans son usine belge

Publié le 01/11/2022 à 13:12

Par AFP

La fermeture temporaire de son usine belge de Wieze, présentée comme la plus grande usine de chocolat au monde, a eu impact de 76,9 millions de francs au niveau du résultat opérationnel. (Photo: 123RF)

Zurich — Le groupe suisse Barry Callebaut, spécialisé dans le cacao et préparations chocolatées, a publié mardi un bénéfice annuel en baisse en raison des coûts liés à l’arrêt temporaire de son usine belge de Wieze où des traces de salmonelle avaient été détectées.

Pour son exercice 2021-2022 décalé (clos au 31 août), le groupe qui fournit aussi bien les géants de l’agroalimentaire que des pâtisseries et confiseurs a vu son bénéfice net se contracter de 6,1% à près de 361 millions de francs suisses (365 millions d’euros), indique-t-il dans un communiqué.

La fermeture temporaire de son usine belge de Wieze, présentée comme la plus grande usine de chocolat au monde, a eu impact de 76,9 millions de francs au niveau du résultat opérationnel, a précisé le groupe qui a dévoilé ses résultats plus tôt que prévu.

Son chiffre d’affaires s’est accru de 12,3% sur un an, à 8 milliards de francs, la baisse des volumes en Europe freinant sa croissance. Ses ventes dépassent néanmoins les prévisions des analystes interrogés par l’agence suisse AWP qui les attendaient en moyenne à 7,8 milliards de francs.

Fin juin, des traces de salmonelle avaient été détectées dans un lot au sein de cette usine de chocolat située à une trentaine de kilomètres au Nord-ouest de Bruxelles. Dès la découverte de la bactérie, le groupe avait arrêté la production, prévenu les autorités sanitaires et contacté tous ses clients.

Ses experts avaient rapidement identifié la lécithine comme étant la source de la contamination. Le groupe, qui ne vend pas directement aux consommateurs, mais uniquement aux professionnels de l’alimentation avait contacté un à un tous ses clients.

Il avait rapidement pu confirmer qu’aucun des produits affectés n’était allé jusqu’aux consommateurs.

 

Volumes encore à rattraper

En Europe, cet incident a «eu un impact notable sur le volume et le bénéfice malgré une reprise progressive à la fin de l’exercice», a précisé le groupe dans le communiqué.

En Europe, la croissance des volumes s’est limitée à 4,3%, à un million de tonnes, contre 6,4% dans la zone Amériques et 15,8% dans la zone Asie-Pacifique.

«Notre usine de Wieze fonctionne de nouveau à capacité normale, même si nous subirons encore l’impact de son arrêt en continuant de rattraper le volume perdu au cours du premier trimestre 2022-23», a déclaré Peter Boone, son directeur général, cité dans le communiqué.

Il a toutefois confirmé les objectifs de croissance à moyen terme, visant notamment une croissance des volumes de 5 à 7% jusqu’en 2023. Le groupe va également verser un dividende de 28 francs par action, inchangé par rapport à l’exercice précédent.

Barry Callebaut a par ailleurs annoncé qu’il va faire entrer dans son conseil d’administration Thomas Intrator, un ancien dirigeant du géant des matières premières agricoles Cargill, mettant en avant son expérience dans le négoce, la logistique et la gestion de l’énergie pour les matières premières.

À 10h16, l’action cédait 0,37% à 1 887 francs suisses alors que le SPI, l’indice élargi de la Bourse suisse, s’appréciait de 0,10%.

Sur le même sujet

Un nouveau modèle d’usine intelligente pour votre entreprise

28/01/2023 | François Normand

ANALYSE. Deloitte lance une usine à Montréal qui fait la démonstration d’activités d’entreposage et de fabrication 4.0.

Ottawa veut rendre obligatoire la vente de véhicules électriques à partir de 2026

Mis à jour le 21/12/2022 | La Presse Canadienne

Les fabricants ou les importateurs qui n’atteignent pas les objectifs de vente pourraient faire face à des sanctions.

À la une

Un nouveau modèle d’usine intelligente pour votre entreprise

28/01/2023 | François Normand

ANALYSE. Deloitte lance une usine à Montréal qui fait la démonstration d’activités d’entreposage et de fabrication 4.0.

Bourse: Wall Street termine en hausse

Mis à jour le 27/01/2023 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Toronto est restée pratiquement inchangée pendant la dernière séance de la semaine.

Moins d’aubaines sur le marché boursier qu’on ne pourrait penser

27/01/2023 | Charles Poulin

Si les marchés boursiers ne sont plus surévalués, ils ne sont pas une aubaine pour autant.