De bonne source: Denis Leclerc, Président du CA d'International Cleantech Network


Édition du 17 Janvier 2015

De bonne source: Denis Leclerc, Président du CA d'International Cleantech Network


Édition du 17 Janvier 2015

Par Les Affaires
François Potier, Vice-président, associé, Solutions Beyond Technologies

François Potier est le nouveau vice-président, associé et responsable de la pratique des solutions d'affaires pour le commerce de détail de Solutions Beyond Technologies.

M. Potier sera responsable de diriger et de développer un groupe d'experts-conseils SAP IS-Retail chez Beyond Technologies pour offrir des solutions innovatrices aux détaillants de toutes tailles et les guider dans le choix d'investissements stratégiques afin de développer leurs différents canaux de vente.

Par le passé, il a travaillé comme architecte en chef pour les solutions relatives au commerce du détail chez SAP Canada pendant plus de 15 ans.

John Manley, Président honoraire, Conseil canadien pour les partenariats public-privé

Le Conseil canadien pour les partenariats public-privé a annoncé la nomination de l'honorable John Manley à sa présidence honoraire. Au cours de ses 16 ans au Parlement du Canada, M. Manley a accumulé des connaissances approfondies des partenariats public-privé canadiens dès l'aube de leur adoption. Il a été ministre de l'Industrie, des Affaires étrangères, des Finances et vice-premier ministre. De plus, en 2002 et 2003, il a été ministre de l'Infrastructure et des Sociétés de la Couronne. En 2010, il a été nommé pdg du Conseil canadien des chefs d'entreprises, qui représente la haute direction et l'actionnariat des 150 plus grandes entreprises canadiennes.

À la une

Se dire les vraies affaires avec courage et respect

Malgré les désaccords, il est important de continuer d’échanger pour éviter des conflits plus profonds.

Ne mettons pas trop vite la «réduflation» au pilori

EXPERTE INVITÉE. Si elle est controversée, la réduction des volumes tout en maintenant les prix est parfois nécessaire.

Le Canada ouvrira-t-il la porte à la «banque ouverte»?

En théorie, les systèmes bancaires ouverts sont favorables aux consommateurs et aux investisseurs.