Lynx Air doit se démêler avec les remboursements à cause d'une firme peu coopérative

Publié le 15/04/2024 à 14:50

Lynx Air doit se démêler avec les remboursements à cause d'une firme peu coopérative

Publié le 15/04/2024 à 14:50

Par La Presse Canadienne

Lynx Air affirme que les remboursements des clients représentent une dépense importante pour l'entreprise insolvable en raison d'un entrepreneur peu coopératif. (Photo: La Presse Canadienne)

Lynx Air affirme que les remboursements des clients représentent une dépense importante pour l'entreprise insolvable en raison d'un sous-traitant peu coopératif.

Le transporteur à très bas prix, qui a cessé ses activités et a déposé une demande de protection contre ses créanciers fin février, affirme dans des dossiers judiciaires que la société chargée de gérer les réservations, Sabre Corp., établie au Texas, a «refusé d'aider» au remboursement des passagers. 

Lynx affirme que cela ne lui laisse d'autre choix que de travailler avec son fournisseur de carte de crédit pour gérer les factures des voyageurs dont les vols ont été annulés.

Lynx souligne que le processus de rétrofacturation est coûteux, ce qui entraîne des frais importants pour la compagnie aérienne qui sont finalement «au détriment» des investisseurs qui espèrent récupérer une partie de leur argent.

Sabre Corp. n'a pas immédiatement répondu à une demande pour commenter la situation. 

La fermeture de Lynx intervient alors que les compagnies aériennes à bas prix apparues ces dernières années sont confrontées à des pressions financières continues dans un contexte de consolidation de l’industrie à la suite de l’implosion du secteur du voyage pendant la pandémie de COVID-19.

À la une

Célébrer l’échec est stupide!

Il y a 24 minutes | Dominic Gagnon

Il ne faut pas célébrer l’échec rapide d’une start-up, mais plutôt un échec qui fournit un apprentissage.

Le Groupe Banque TD affiche un bénéfice de 2,56G$ au 2T

Il y a 9 minutes | La Presse Canadienne

Le Groupe Banque TD a annoncé que son bénéfice du 2T a chuté par rapport à l’année dernière.

À surveiller: Innergex, Nvidia et Bombardier

Il y a 44 minutes | lesaffaires.com

Que faire avec les titres d'Innergex, Nvidia et Bombardier? Voici quelques recommandations d’analystes.