Une première nord-américaine en Abitibi pour Agnico Eagle

Offert par Les Affaires


Édition du 07 Avril 2018

Une première nord-américaine en Abitibi pour Agnico Eagle

Offert par Les Affaires


Édition du 07 Avril 2018

Par Les Affaires PRO

Même à 120 mètres sous terre, notre journaliste a constaté qu’il était possible de demeurer en contact par Skype avec le poste de contrôle à la surface. [Photo: Patrick Rodrigue/Les Affaires Pro]

Agnico Eagle, une société canadienne d’exploitation aurifère qui produit des métaux précieux, a réalisé une première en dotant sa mine LaRonde d’un réseau cellulaire LTE (4G). Avec 20 km de galeries et un niveau inférieur actuel situé à 3,1 km sous la surface, cette mine d’or située entre Rouyn-Noranda et Val d’Or est la plus profonde des Amériques. Et cette innovation dans un environnement minier particulier est l’oeuvre de l’entreprise de télécommunications Ambra Solutions, de Trois- Rivières. – LES AFFAIRES PRO


Mason Graphite franchit une étape importante dans le développement du projet du lac Guéret


La société Mason Graphite annonce qu’un dépôt a été versé pour l’achat d’équipements de traitement du minerai au début du mois de janvier 2018. Cette commande couvre des équipements clés, dont le calendrier de livraison est critique. Il s’agit notamment de broyeurs, de cellules et de colonnes de flottation, d’épaississeurs et de filtres. Selon Mason Graphite, cette commande d’achat totalise 12,2 M$ et couvrirait approximativement 30 % de l’ensemble des équipements requis pour l’usine de traitement. – LES AFFAIRES PRO




Québec injecte 1,4 M $ dans le projet de mine de phosphate Lac à Paul


Québec, par l'entremise du fonds Capital Mines Hydrocarbures, a injecté les fonds dans le capital-actions de la société minière Arianne Phosphate. Le projet consiste à exploiter une mine de phosphate à ciel ouvert qui traitera quotidiennement 55 000 tonnes de minerai afin de produire trois millions de tonnes de concentrés phosphatés par année. La mine serait située à 200 kilomètres au nord de la ville de Saguenay et le minerai transformé serait expédié depuis un terminal maritime sur la rivière Saguenay. Près de 1 000 emplois directs et indirects seront créés pendant les 25 ans prévus d'exploitation de la mine. – LES AFFAIRES PRO


Plus à lire sur Les Affaires Pro


- Le producteur de pneus Michelin s’impose dans le secteur minier


- Rio Tinto Fer et Titane investit 43 M $ dans son complexe métallurgique de Sorel-Tracy


- Hecla Mining acquiert Klondex Mines


- Iamgold met en service la plus grande centrale hybride au monde

À suivre dans cette section


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

Métaux de base : des choix défensifs

Édition du 26 Janvier 2019 | Stéphane Rolland

Dans le secteur des métaux de base, il vaut mieux jouer défensif, croit Shane Nagle, de Financière Banque Nationale. ...

Trois placements à contre-courant pour 2019

BLOGUE. Pour une septième année, Martin Roberge propose trois industries boudées susceptibles de rebondir.

À la une

La lutte contre le gaspillage alimentaire continue

Édition du 06 Avril 2019 | Jean-François Venne

AGRI-AGRO. L'industrie alimentaire cherche à s'adapter aux nouvelles exigences des consommateurs, de plus en plus...

Le taux directeur demeure inchangé à 1,75%

Mis à jour à 11:25 | La Presse Canadienne

Sa révision à la baisse de la croissance fait suite au brusque ralentissement de l’économie canadienne à la fin de 2018.

À surveiller: CP, TFI et Stryker

Que faire avec les titres de CP, TFI et Stryker?