Pierre Karl Péladeau lance une nouvelle salve contre Bell

Publié le 11/05/2021 à 14:28

Pierre Karl Péladeau lance une nouvelle salve contre Bell

Publié le 11/05/2021 à 14:28

Par La Presse Canadienne
Le logo de TVA

Le litige commercial porte sur le montant des redevances que Bell devrait verser au conglomérat pour la distribution de ses chaînes spécialisées. (Photo: Graham Hughes pour La Presse canadienne)

Le propriétaire de Vidéotron et des chaînes LCN et TVA Sports reproche à Bell d’être en constant conflit d’intérêts parce qu’il détient à la fois un câblodistributeur et des chaînes spécialisées.

Le grand patron de Québecor, Pierre Karl Péladeau, a profité de sa tribune à l’assemblée annuelle des actionnaires du Groupe TVA, mardi, pour lancer une nouvelle salve contre Bell Canada.

Bell est « dans une situation permanente de conflit d’intérêts, incapable de pouvoir adéquatement nous rémunérer », a lancé M. Péladeau, qui occupe aussi le poste de président et chef de la direction par intérim du Groupe TVA.

« Groupe TVA est parvenu à négocier des tarifs qui la reflète avec tous les câblodistributeurs, à l’exception de Bell », a dit M. Péladeau, martelant que l’entreprise de télécommunications refuse de « reconnaître la juste valeur marchande » des chaînes de TVA.

Le litige commercial porte sur le montant des redevances que Bell devrait verser au conglomérat pour la distribution de ses chaînes spécialisées, notamment LCN, mais surtout TVA Sports, qui accumule les difficultés.

Les résultats financiers de TVA Sports pour l’année 2020 ont été marqués par le report du début de la saison 2020−2021 de la Ligue nationale de hockey et par la baisse générale du nombre d’événements sportifs dans le monde, a d’ailleurs justifié M. Péladeau dans son discours.

Bell Canada n’avait pas répondu à la demande de réaction de La Presse Canadienne au moment de publier.

 

 

Sur le même sujet

Pierre Karl Péladeau se désintéresse d'Air Transat

13/05/2021 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Il se désole que son offre, à 5 $ par action, n’ait pas été présentée aux actionnaires d’Air Transat.

Le câble n’est pas mort... mais il décline

10/05/2021 | Catherine Charron

Son déclin s’est poursuivi en 2020, passant d’une adoption de 90% à 75% en 10 ans chez les francophones.

À la une

Le Canada se fait damer le pion par la Chine en Amérique du Sud

11/06/2021 | François Normand

ANALYSE. L'Europe s'inquiète de la perte de son influence économique dans le Mercosur. Le Canada, lui, regarde ailleurs.

Lumenpulse renonce à son retour en Bourse

11/06/2021 | Denis Lalonde

Lumenpulse, qui souhaitait revenir en Bourse à une valorisation d'un milliard de dollars, interrompt son PAPE.

Lumenpulse revient en Bourse avec une valeur d'un milliard

BLOGUE. Lumenpulse devient LMPG et revient en Bourse avec deux nouveaux partenaires québécois.