Acquisition d'Astral: Bell Média veut abolir 400 emplois d'ici janvier

Publié le 25/07/2013 à 16:35, mis à jour le 25/07/2013 à 21:12

Acquisition d'Astral: Bell Média veut abolir 400 emplois d'ici janvier

Publié le 25/07/2013 à 16:35, mis à jour le 25/07/2013 à 21:12

Par Stéphane Rolland

Photo: LesAffaires.com

PRIMEUR. Bell Média veut abolir près de 400 emplois d’ici le mois de janvier, a appris LesAffaires.com. Les licenciements sont prévus dans la foulée de l’acquisition d’Astral par Bell, selon deux sources bien au fait des plans de l’entreprise médiatique.

Bell s’est donné l’objectif d’abolir entre 380 et 450 postes. Les gestionnaires ont jusqu’à la fin de l’exercice, qui se termine le 31 décembre, pour déterminer lesquels.

«Le délai est prévu pour permettre aux dirigeants qui accueillent de nouveaux employés de prendre le temps de les connaître et de regarder la structure», explique l’une des deux sources, qui n’a pas souhaité être identifiée afin de parler librement.

Bell Média réduit actuellement le nombre de «postes qui se chevauchent» chez Astral et Bell Média à Toronto et à Montréal, confirme Olivier Racette, porte-parole de la société. Le chiffre de 400 emplois est «grandement exagéré», répond-il. «Nous ne pouvons confirmer le nombre exact de postes touchés pour l’instant», ajoute M. Racette.

Astral est officiellement passée dans le giron de Bell le 7 juillet dernier dans le cadre d'une transaction évaluée à 3,2 G$. Critiquée par des concurrents et des membres de la société civile, la transaction s’était opposée à un premier refus du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) en octobre dernier. Après une deuxième tentative, le tribunal administratif a donné le feu vert au mariage des deux entreprises le 27 juin dernier.

Suivre l’auteur sur Twitter

La restructuration a commencé

À la une

Le Canada est encore loin d'avoir une vraie stratégie industrielle

Il y a 57 minutes | François Normand

ANALYSE. Un an après le dépôt d’un important rapport à ce sujet, Monique Leroux explique ce qu’il manque pour y arriver.

Un ruban intelligent pour traiter des enfants à l’urgence

21/01/2022 | Emmanuel Martinez

Une start-up montréalaise a conçu un dispositif qui permet de mieux déterminer la dose de médicaments pour les enfants.

Bourse: Wall Street termine en forte baisse, la Fed et Netflix font tomber les indices

Mis à jour le 21/01/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto termine en baisse de plus de 400 points.