Casey's General Stores rejette à nouveau l’offre d'achat de Couche-Tard

Publié le 09/04/2010 à 12:15, mis à jour le 20/08/2010 à 15:48

Casey's General Stores rejette à nouveau l’offre d'achat de Couche-Tard

Publié le 09/04/2010 à 12:15, mis à jour le 20/08/2010 à 15:48

Par Alexandre Paillé

Cible d’une offre d'achat non sollicitée de la part de Couche-Tard, l’américaine Casey's General Stores rejette publiquement cette fois l’offre de 1,9 milliard de dollars.

«Votre proposition sous-estime grandement Casey's et n'est pas dans le meilleur intérêt de l'entreprise, a indiqué par lettre le président et chef de la direction de Casey's, Robert Myers. Nous estimons que votre proposition est très opportuniste, compte tenu de l'impact de la récession et des événements métérologiques graves survenus récemment sur notre territoire. Casey's a survécu avec succès au ralentissement économique et est en excellente position pour profiter de la relance.»

PLUS : La lettre de Casey’s General Stores à Alain Bouchard

PLUS : Offre de Couche-Tard : le titre de Casey's General Stores s'envole

PLUS : Couche-Tard veut acheter Casey's General Stores pour 1,9 milliard

PLUS : La lettre d'Alain Bouchard au conseil d'administration de Casey's

Casey's General Stores se dit également très déçue par le fait que Couche-Tard ait lancé une «campagne publique hostile» à la suite de son offre faite au c.a. de Casey’s.

Alimentation Couche-Tard a rendu publique une offre d'achat non sollicitée de 1,9 milliard $ US pour Casey's General Stores, qui est surtout active dans la région du Midwest.

Couche-Tard propose d'acquérir toutes les actions ordinaires émises et en circulation de Casey's pour une somme de 36 $ US par action payable en argent. La valeur de la transaction inclue la dette nette de Casey's, d'un montant approximatif de 29 millions $ US.

Couche-Tard s'adressera directement aux actionnaires de Casey's, après avoir été incapable de conclure une entente à l'amiable avec le conseil d'administration de l'entreprise au cours des six derniers mois.

"Considérant votre refus d'entamer des discussions sur notre offre qui représente pour vos actionnaires une opportunité unique de valoriser avantageusement de façon immédiate leur investissement, nous nous voyons forcé de faire connaître l'offre à vos actionnaires", a indiqué Couche-Tard dans une lettre transmise au conseil d'administration de Casey's.

Le président et chef de la direction de Couche-Tard, Alain Bouchard, a aussi indiqué par voie de communiqué que son entreprise est préparé à prendre toutes les mesures nécessaires pour que ce regroupement devienne réalité.

Casey's compte quelque 1500 magasins opérant sous diverses bannières, surtout dans l'Iowa, le Missouri, l'Illinois et six autres Etats américains. La compagnie compte plus de 7700 employés et a son siège social à Ankeny, dans l'Iowa.

Les magasins offrent une multitude de produits alimentaires et non-alimentaires, en plus de carburant, sous des bannières comme Casey's General Stores, HandiMart et Just Diesel.

Couche-Tard compte plus de 48 000 employés et est implanté au Canada et aux Etats-Unis avec des bannières comme Couche-Tard, Mac's, Becker's et Circle K. L'entreprise compte, au total, 5883 dépanneurs dans les deux pays.

Avec PC.

 

 


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 - Québec

Mercredi 18 mars

À la une

Medfar veut séduire les médecins de la planète

Édition du 19 Octobre 2019 | Claudine Hébert

PME DE LA SEMAINE. Elle développe la 1ère plateforme de dossier médical électronique infonuagique certifiée du Québec.

Cybersécurité financière: Flare Systems obtient un financement d'amorçage de 1M$

14:30 | Pascal Forget

L'entreprise de cybersécurité financière Flare Systems vient de finaliser une ronde de financement d'amorçage de 1M$.

Cessez de toujours faire plus, faites mieux!

BLOGUE INVITÉ. Un changement d'attitude qui, mine de rien, présente des bienfaits vertigineux...