Jouer la carte internationale sans quitter le Québec


Édition du 17 Juin 2017

Jouer la carte internationale sans quitter le Québec


Édition du 17 Juin 2017

Par Dominique Beauchamp

[Photo: 123RF]

Les sociétés québécoises surpassent l'indice S&P/TSX de la Bourse de Toronto depuis plusieurs années. Sur cinq ans, l'indice BMO Québec, entre autres, a procuré un rendement annuel composé de 14,4 %, par rapport à celui de 8,1 % pour l'indice torontois. Ces rendements n'ont pas été obtenus au détriment de la diversification. Ce n'est pas parce qu'une entreprise est établie au Québec que sa performance repose sur l'économie locale, fait valoir Pierre Lussier, qui gère le Fonds d'actions québécoises Eterna. L'énorme succès de plusieurs fleurons québécois à l'étranger internationalise les sources de rendement d'un portefeuille entièrement québécois. Le gestionnaire de portefeuille cite en exemple la proportion de 95 % des revenus que Vêtements de Sport Gildan (GIL) réalise à l'étranger. Intertape Polymer (ITP) n'est pas loin derrière avec une part de 93 %. Suivent ensuite des entreprises telles que CAE (CAE, 91 %), Alimentation Couche-Tard (ATD.B,89 %), et WSP Global (WSP, 83 %).

À la une

Arrêtez de jouer à la mascotte!

BLOGUE INVITÉ. Mieux vaut se départir d'employés qui ne sont pas motivés plutôt que trop tenter de leur plaire.

Les opérations de BRP sont suspendues plus de deux jours après une cyberattaque

Il y a 29 minutes | La Presse Canadienne

La société a déclaré que la suspension de ses opérations pourrait retarder certaines transactions.

«Comment remettre à sa place un collègue arrogant?»

MAUDITE JOB! «Un collègue contre souvent mes arguments de manière humiliante. Vite, un truc pour le réprimander!»