Immobilier: l'accessibilité à la propriété à son mieux en quatre ans au Québec

Publié le 26/11/2014 à 10:14

Immobilier: l'accessibilité à la propriété à son mieux en quatre ans au Québec

Publié le 26/11/2014 à 10:14

Par Yannick Clérouin

Bonne nouvelle pour ceux qui sont à la recherche d’une demeure: l’accessibilité à la propriété s’est nettement améliorée au Québec au cours des derniers mois et a atteint son niveau le plus attrayant en quatre ans, estime Recherche économique RBC.

À lire :

Immobilier: ce graphique montre la faiblesse du marché québécois

Les mesures d’accessibilité à la propriété de la Banque Royale se sont améliorées pour la plupart des catégories d’habitation de la province au troisième trimestre. L’accessibilité se mesure par la part du revenu avant impôts qu’un ménage doit consacrer aux coûts de propriété d’une résidence.

C’est dans le segment des copropriétés où l’amélioration de l’accessibilité a été la plus marquée.

Les coûts de propriété d’un appartement en copropriété sont devenus plus faciles à assumer au Québec, estiment les économistes du plus important prêteur hypothécaire du pays.

Le recul des prix observés et l’abondance de l’offre dans la province ont entraîné une amélioration de l’accessibilité aux condos pour un quatrième trimestre consécutif, selon les critères d’évaluation de la RBC.

Reprise encourageante des ventes

À la une

Bourse: Wall Street ouvre en baisse, froissée par des chiffres de l'emploi solides

Mis à jour à 10:11 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a également ouvert en baisse.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi

Mis à jour à 07:52 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les marchés mondiaux prudents avant le rapport sur l'emploi américain.

Le Groupe d'alimentation MTY annonce une hausse des bénéfices et des revenus

Il y a 25 minutes | La Presse Canadienne

Les revenus totaux pour le trimestre ont totalisé 171,5 M$, en hausse par rapport à 150,8 M$ un an plus tôt.