Immobilier: ce graphique montre la faiblesse du marché québécois

Publié le 12/11/2014 à 15:53, mis à jour le 14/11/2014 à 06:52

Immobilier: ce graphique montre la faiblesse du marché québécois

Publié le 12/11/2014 à 15:53, mis à jour le 14/11/2014 à 06:52

Par Yannick Clérouin

Photo: Shutterstock

Ce n’est un secret pour personne, le marché immobilier québécois a connu un important ralentissement au cours des deux dernières années. Les nouvelles règles hypothécaires plus sévères et la faiblesse de l'économie ont freiné l'élan d'un marché qui avait connu une forte progression depuis le tournant des années 2000. 

Les ventes de maison existantes ont affiché une première hausse trimestrielle en plus de deux ans au cours des trois derniers mois terminés en septembre, selon les plus récentes données colligées par la Fédération des chambres immobilières du Québec.

Cela dit, le marché de la revente de maisons au Québec évolue à contre-courant de la plupart des autres provinces du pays.

On peut le constater en un clin d’oeil en analysant le graphique publié mercredi par la Banque du Canada dans le cadre d’une présentation.

Après l’Ile-du-Prince-Édouard, c’est au Québec où le nombre de mois nécessaires pour écouler les stocks de maisons est le plus élevé au pays.

NDLR: Le graphique illustre la moyenne mobile sur trois mois de la variation des prix en glissement annuel calculée à l’aide de données désaisonnalisées. Le nombre de mois nécessaires pour écouler les stocks de maisons est établi à partir de données corrigées.

Source: Association canadienne de l’immeuble et calculs réalisés par la Banque du Canada.

À la une

Quand les Québécois découvraient la Bourse dans nos pages

Édition du 21 Février 2024 | Sophie Chartier

SPÉCIAL 95 ANS. «Des entreprises comme Cascades et Couche-Tard, elles sont extrêmement reconnaissantes envers le REA.»

95 ans d'ambition et d'innovation

Édition du 21 Février 2024 | Marine Thomas

BILLET. Cela fait déjà 95 ans que le journal «Les Affaires» informe les décideurs du Québec.

Bourse: Wall Street reprend son souffle et finit en baisse

Mis à jour le 26/02/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a terminé en baisse.