Dans une usine près de chez vous

Offert par Les Affaires


Édition du 09 Mai 2015

Dans une usine près de chez vous

Offert par Les Affaires


Édition du 09 Mai 2015

Par Pierre Théroux

Pour la première fois, Les Affaires publie la carte des entreprises manufacturières de 75 employés et plus au Québec. Ce portrait exclusif met en relief certaines grappes industrielles et la vitalité toute relative du secteur de la fabrication.

Cliquez ici pour consulter le dossier Secteur manufacturier: la carte des usines

D'un bout à l'autre du Québec, des milliers d'entreprises ont façonné le paysage manufacturier de la province. Cet apport, malgré les déboires des dernières années, est encore essentiel au développement de son économie et de ses régions.

«Le secteur manufacturier a dû, et doit encore, composer avec d'importants défis. Mais il faut assurer son développement parce qu'il est toujours un important générateur d'emplois, à forte valeur ajoutée, et fait vivre tout un écosystème économique et social», insiste Louis Duhamel, conseiller stratégique de la firme Deloitte.

Même son de cloche de la part de Michel Leblanc, président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain. «Cela demeure un secteur névralgique pour le développement économique de la métropole. C'est un moteur essentiel pour les exportations, l'innovation et la création de richesse», précise-t-il. M. Leblanc rappelle que l'industrie manufacturière représente 12 % du PIB et emploie 220 000 personnes dans la région métropolitaine de Montréal.

Grand Montréal : des employeurs majeurs

L'activité manufacturière québécoise se concentre à Montréal et dans sa région voisine, la Montérégie, qui représentent près de la moitié (44,6 %) des fabricants de plus de 75 employés, selon les données du CRIQ, colligées pour Les Affaires. Le motoriste Pratt & Whitney, l'avionneur Bombardier, le fabricant de simulateurs de vol CAE ainsi que Rio Tinto et sa fonderie y figurent parmi les plus importants employeurs.

Sans surprise, 98 % de l'activité aérospatiale québécoise est concentrée dans le Grand Montréal, où la présence des géants de l'industrie continue d'alimenter cette grappe. L'été dernier, lors du Salon international de l'aéronautique et de l'espace de Farnborough, en Angleterre, les entreprises FusiA, Tech Mahindra et LTA Aérostructures ont annoncé leur implantation dans la région métropolitaine.

La ville de Mirabel, dans les Laurentides, est aussi devenue un important pôle aéronautique : 86 % des 3 700 emplois directs sont aujourd'hui liés à ce secteur, avec la présence d'entreprises comme Mecachrome, Aerolia, L3 Communications, Messier-Dowty et Bell Helicopter. Bell vient toutefois d'annoncer la mise à pied de 300 travailleurs à son usine de Mirabel.

Sur l'île de Montréal, où l'activité manufacturière se concentre dans l'arrondissement Saint-Laurent et dans l'est de la ville, la fabrication continue néanmoins à perdre du poids. Elle est aussi en mutation, puisqu'on y fabrique de moins en moins de vêtements ou de meubles, mais davantage de matériel de transport, de médicaments ou d'aliments.

Cliquez ici pour consulter le dossier Secteur manufacturier: la carte des usines


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

Expérience

Jeudi 20 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 – Québec

Mercredi 18 mars


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

DANS LE MÊME DOSSIER

À la une

À surveiller: Stingray, Industries CCL et Amgen

Que faire avec les titres de Stingray, Industries CCL et Amgen? Voici quelques recommandations d'analystes.

737 MAX: Boeing cherche à emprunter au moins 10 G$

Il y a 46 minutes | AFP

Cette somme lui permettra de faire face à la facture galopante de la crise du 737 MAX.

Météo en 2019: 1,3 G $ de dommages assurés selon le Bureau d'assurance

Il y a 55 minutes | La Presse Canadienne

2019 s’est classée au septième rang pour l’année des pertes assurées les plus élevées jamais enregistrées au Canada.