Saint-Laurent, le territoire urbain le plus industriel du Québec


Édition du 11 Novembre 2017

Saint-Laurent, le territoire urbain le plus industriel du Québec


Édition du 11 Novembre 2017

Par Claudine Hébert

Six stations du ­REM sont prévues sur le territoire de ­Saint-Laurent d’ici 2020.

DOSSIER PARCS INDUSTRIELS - L'arrondissement Saint-Laurent est l'un des territoires industriels du Québec où l'on retrouve plus d'emplois que de résidents. Au dernier décompte, on recensait 109 567 emplois pour une population de 103 000 résidents.

«Chez nous, plus de 70 % du territoire est constitué de zones industrielles. La plus imposante d'entre elles, située à l'ouest de l'arrondissement, qui inclue la zone bordant l'autoroute 40, s'étend sur plus de 25 km2. Elle accueille 4 550 entreprises et génère plus de 99 000 emplois», soulève Josée Chiasson, directrice générale de Développement économique Saint-Laurent (DESTL).

Traversée par les autoroutes 40, 15, 13 et 520, et voisin de l'aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau, Saint-Laurent, la troisième plus grande zone industrielle contiguë du Québec, est devenue un territoire recherché par les entreprises au cours des 60 dernières années. «Ici, le mot d'ordre est simple : tu veux faire des affaires ? Viens t'installer dans Saint-Laurent ! Un effet d'attraction qui a créé plusieurs grappes, souligne Josée Chiasson. Ainsi, on retrouve plus de 30 % des entreprises des sciences de la vie du Québec à Saint-Laurent. Plus de 25 % des entreprises aéronautiques de la province y ont pignon sur rue.» CAE et Bombardier représentent les plus importants employeurs du territoire, comptant respectivement 3 500 et 3 200 employés.

Plus de 845 millions de dollars ont été investis (dont 380 M$ par des filières étrangères) au cours des trois dernières années. Des investissements qui ont été réalisés principalement dans la zone du campus Saint-Laurent, qui fait partie du Technoparc Montréal. Le nouveau centre de recherche Green Cross, évalué à 315 M$, le nouvel immeuble Ericsson, construit au coût de 100 M$ et le nouveau complexe de recherche et développement d'ABB, érigé au coût de 160 M$, figurent au nombre des plus récentes constructions. «L'arrivée éventuelle du Réseau électrique métropolitain (REM), qui desservira le Technoparc, est l'une des principales raisons qui nous ont incités à rassembler toutes nos activités dans ce secteur», indique Carolina Gallo, vice-présidente des affaires gouvernementales chez ABB.

Ce sont effectivement six stations du REM qui sont prévues sur le territoire de Saint-Laurent d'ici 2020. Un lien de transport très attendu par DESTL, qui reconnaît que son territoire souffre des aléas du trafic routier.

Revitalisation et densification du territoire

Du coup, le REM donne de nouvelles ailes à Saint-Laurent. Les terrains vacants s'envolent comme de petits pains chauds. Il reste à peine 15 millions de pi2 (1,39 km2) à développer, dont 8 millions pi2 (0,74 km2) dans le Technoparc. Une rareté de terrains qui ne semble toutefois pas ralentir les ardeurs de développement économique de l'équipe de Mme Giasson. «On travaille actuellement à revitaliser et à densifier l'est du territoire, qui a été développé dans les années 1950 et 1960.»

Situé à l'intersection des autoroutes 15 et 40, tout près du pôle universitaire, le vieux parc industriel Lebeau-Hodge manque actuellement d'accessibilité autre que la voiture solo. Une situation sur le point de changer, selon Mme Giasson, grâce à l'arrivée de deux gares REM, dont une gare de correspondance avec les trains de l'Est, Deux-Montagnes et VIA Rail. «Cela permettra de redynamiser ce secteur et de mettre en place un écosystème d'innovation industrielle. On souhaite en faire un quartier intelligent du manufacturier innovant.»

À la une

Bourse: Wall Street termine en hausse

Mis à jour le 27/01/2023 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Toronto est restée pratiquement inchangée pendant la dernière séance de la semaine.

Moins d’aubaines sur le marché boursier qu’on ne pourrait penser

27/01/2023 | Charles Poulin

Si les marchés boursiers ne sont plus surévalués, ils ne sont pas une aubaine pour autant.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

Mis à jour le 27/01/2023 | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.