Les petits indépendants font leur place

Publié le 22/06/2013 à 00:00, mis à jour le 20/06/2013 à 13:40

Les petits indépendants font leur place

Publié le 22/06/2013 à 00:00, mis à jour le 20/06/2013 à 13:40

Par Ulysse Bergeron

LES DÉFIS DES GRANDS STUDIOS

Les studios indépendants prolifèrent, mais les grands studios sont, de loin, les plus importants recruteurs de l'industrie.

Au cours des 10 dernières années, la part de l'emploi total des firmes québécoises de plus de 100 employés est passée de 30 à 90 % dans l'industrie, selon l'étude annuelle sur l'emploi de TechnoCompétences.

Il n'en reste pas moins que les défis des grands développeurs sont considérables. La diversification des plateformes pousse les firmes à faire des choix de segments de marchés et de plateformes. De grands développeurs misent sur la diffusion d'un même contenu sur plusieurs types de plateformes.

Les grands studios bénéficient au même titre que les petits des nouveaux réseaux de distribution en ligne.

Par ailleurs, les joueurs ne consomment plus les jeux de console de la même façon. «Depuis la crise économique, le joueur s'informe beaucoup plus sur la qualité du jeu. Du coup, il en achète moins», dit Samuel Girardin, pdg de Game On Audio.

Est-ce que ces transformations expliquent les suppressions d'emplois effectuées au cours des derniers mois chez Funcom et Electronic Arts et la faillite de THQ ? M. Girardin n'y voit que le signe d'une industrie qui continue de s'adapter. Un point de vue qui rejoint celui de Jayson Hilchie, président de l'Association canadienne du logiciel de divertissement : «Même si des studios ont cessé leurs activités et que d'autres ont changé les types de jeux qu'elles développent, l'optimisme règne au sein de l'industrie canadienne.»

L'industrie en quelques chiffres

2,3 G$ Chiffre d'affaires de l'industrie canadienne du jeu vidéo

27 000 Nombre d'emplois directs et indirects au Canada

8 900 Nombre d'emplois liés à l'industrie au Québec

329 Nombre de studios de développement au pays

72 000 $ Salaire moyen dans les studios de développement

712 % Croissance des emplois de 2002 à 2012 au Québec

Sources : TechnoCompétences et Association canadienne du logiciel de divertissement

À suivre dans cette section


image

Expérience

Jeudi 20 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 – Québec

Mercredi 18 mars


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

DANS LE MÊME DOSSIER

À la une

À surveiller: Bombardier, Fortis et Great-West

Que faire avec les titres de Bombardier, Fortis et Great-West?

10 choses à savoir mardi

Les rues piétonnières séduisent. Ces applis facturent même une fois effacées. Ce bracelet vous protège des micros!

L'IA tue impitoyablement nos jobs. Voici comment!

CHRONIQUE. Non, l'intelligence artificielle n'est pas synonyme de progrès, mais de dévastation pour l'emploi.