La qualité de vie pour attirer les talents en région

Publié le 22/06/2013 à 00:00, mis à jour le 20/06/2013 à 13:44

La qualité de vie pour attirer les talents en région

Publié le 22/06/2013 à 00:00, mis à jour le 20/06/2013 à 13:44

Le principal défi des entreprises qui s'installent en région est d'attirer une main-d'oeuvre de qualité. Éric Trudel, le président de Bloobuzz, une entreprise de jeux en ligne de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, explique qu'il ne peut pas se contenter de la main-d'oeuvre locale. Il doit faire de l'oeil aux talents de Québec, de Montréal et de la France.

Seulement le tiers des employés de l'entreprise proviennent du royaume des bleuets. Les autres font un retour en région après quelques années à l'extérieur ou doivent quitter leur région.

Étant l'un des seuls employeurs de l'industrie dans la région, Bloobuzz peut compter sur les diplômés du baccalauréat avec majeure en jeux vidéo de l'Université du Québec à Chicoutimi. Le manque de main-d'oeuvre se fait surtout sentir dans les emplois liés au domaine créatif, dit Éric Trudel.

Alchemic Dream, de Shawinigan, premier fournisseur international de services destinés aux développeurs et éditeurs de jeux en ligne et de jeux vidéo, a aussi misé sur la qualité de vie pour attirer dans la Cité de l'énergie une quarantaine des 260 employés répartis aux quatre coins de la planète. La firme veut transformer Shawinigan en «Cité du numérique». «Il y a beaucoup d'industries déclinantes autour de nous, et il est temps de se tourner vers quelque chose de plus prometteur», dit le cofondateur, Philippe Nadeau.


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

DANS LE MÊME DOSSIER

À la une

Le Québec brille à l'international dans les poudres métalliques

Édition du 17 Juin 2020 | Kévin Deniau

MATÉRIAUX AVANCÉS. En matière de fabrication additive, l'un des points forts du Québec les plus souvent évoqués est...

La COVID-19 a stimulé la demande de fabrication additive

Édition du 17 Juin 2020 | Kévin Deniau

MATÉRIAUX AVANCÉS. C'est l'une des belles histoires positives qui apportent un peu de contraste à cette sombre crise.

Le grand défi de l'adoption de la fabrication additive

Édition du 17 Juin 2020 | Kévin Deniau

MATÉRIAUX AVANCÉS. Avec 35 % des ventes mondiales, les États-Unis représentent le premier marché pour la fabrication...