La plus-value d’un emballage écolo

Publié le 20/03/2015 à 11:36

La plus-value d’un emballage écolo

Publié le 20/03/2015 à 11:36

L’Institut de développement de produits (IDP), en partenariat avec le Pôle Écoconception français, a mis un chiffre sur l’intuition de plusieurs experts : les produits écoconçus affichent en moyenne une marge bénéficiaire de 12 % supérieure à celle de produits conventionnels. Une plus-value qui s’explique principalement par le fait qu’une réduction de la quantité de matière première se répercute dans l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement, entraînant notamment une baisse des coûts de matériau, d’énergie, d’entreposage et de transport.

À l’inverse, la demande pour les produits écoconçus augmente. À prix égal, 72,9 % des consommateurs québécois choisiraient un produit avec un emballage écoresponsable, selon une étude publiée l’automne dernier par l'Observatoire ESG UQAM de la consommation responsable. «Bien que l’impact de l’emballage ne représente qu’un faible pourcentage de l’empreinte écologique de l’ensemble de l’industrie mondiale, elle n’en demeure pas moins une des plus visibles du grand public», note le professeur Sylvain Allard.

«Les citoyens se sentent écoresponsables parce qu’ils recyclent, poursuit Bertrand Derome, dg de l’IDP. Donc, quand une entreprise se penche sur son emballage, elle tente de répondre à l’une des principales préoccupations de son client.» L’écoemballage fait ainsi augmenter le capital de sympathie de l’entreprise. «Ça devient de plus en plus un outil de positionnement d’image de marque», confirme Virginie Bussières, directrice des communications et des affaires publiques d’ÉEQ.

Cliquez ici pour consulter le dossier Écoconception des emballages


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

DANS LE MÊME DOSSIER

À la une

Bourse: Wall Street démarre le deuxième trimestre en baisse de plus de 4%

Mis à jour à 16:45 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de New York a perdu plus de 4% en ce début de deuxième trimestre.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi

08:31 | LesAffaires.com et AFP

Les marchés asiatiques ont terminé la séance en recul mercredi, surtout Tokyo. L'Amérique du Nord devrait suivre.

Titres en action: Xerox, BP, Nestlé...

Mis à jour à 09:04 | AFP

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.