S'exiler pour faire son MBA


Édition du 27 Janvier 2018

Il faut être déterminé pour se lancer dans un MBA. Certains audacieux poussent encore plus loin en quittant leur emploi et en vidant leur compte de banque pour étudier à l'étranger. Comme Josée Carignan, 28 ans, et François Savage-Fournier, 35 ans, ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Transfert d'entreprise en milieu familial: de l'événement au processus

08/02/2021 | Sylvie Huard

BLOGUE INVITÉ. Vous devriez vous lancer dans le processus, et ce, malgré vos craintes et vos appréhensions.

Pourquoi et comment déconstruire les tabous en affaires

21/12/2020 | Sylvie Huard

BLOGUE INVITÉ. Souvenez-vous que les membres de votre famille sont toujours bien intentionnés.

À la une

CDPQ: à Transat d'examiner toutes ses options

La Caisse de dépôt et placement du Québec considère que Transat doit se prévoir un «plan B».

Le rendement de la CDPQ en 2020 est sous son indice de référence

Mis à jour à 11:26 | La Presse Canadienne

Il s’agit de la moins bonne performance du bas de laine des Québécois depuis 2018.

CDPQ: une gestion de l'innovation à trois niveaux

SPÉCIAL INNOVATION. Gérer l’innovation au sein d’une organisation aussi vaste que la CDPQ n'est pas une mince tâche.