Essai routier : Porsche 911 Carrera 2017

Offert par Les Affaires


Édition du 12 Décembre 2015

Essai routier : Porsche 911 Carrera 2017

Offert par Les Affaires


Édition du 12 Décembre 2015

La Porsche 911, mythique voiture sport du constructeur de Stuttgart, en Allemagne, a fait l'objet de quelques améliorations esthétiques, mais on note surtout une première, le moteur turbocompressé dans la Carrera de base.

À lire aussi :
Des solutions pour vaincre la congestion
Des nouveautés pour le printemps et l’été
En voiture avec... Christian Dufour, directeur du marketing de Mont Saint-Sauveur International

L’art de synchroniser les feux de circulation
Les brèves automobiles

Pour repérer la nouvelle 911, on remarquera les nouveaux feux arrière et les blocs optiques avant, deux composants qui ne manquent jamais d'être retravaillés. À bord, Porsche a installé un système multimédia inédit qui dispose d'un écran tactile multipoint. Ce système hérite de plusieurs fonctionnalités tout en étant plus simple d'utilisation.

Le coeur de cette 911 Carrera 2017 est son nouveau moteur six cylindres biturbo de 3,0 litres qui développe 370 chevaux - 420 dans le cas de la version S -, en hausse de 20 ch comparativement à l'ancien moteur atmosphérique de 3,4 L. On apprécie certes cette puissance supérieure, mais le gain le plus remarquable est au chapitre du couple, qui atteint son plein potentiel à un plus bas régime et qui est en hausse de 44 livres-pieds dans le cas de la Carrera, et de 43 lb-pi dans celui de la S. La boîte manuelle à six rapports est toujours livrable de série, mais il est difficile de ne pas conseiller la PDK à double embrayage, plus efficace et agréable en conduite quotidienne.

La puissance livrée à plus bas régime est notable, surtout en sortie de virage alors que la voiture répond plus rapidement à la relance. On est d'ailleurs surpris de constater à quel point les ingénieurs ont su éviter tout délai de réponse, notre principale crainte devant ce moteur turbocompressé.

Les Porsche Carrera et Carrera S feront leur apparition chez les concessionnaires d'ici quelques mois, à un prix légèrement supérieur à celui de l'année dernière. Malgré la réduction de cylindrée au profit de la turbocompression, on ne peut reprocher à la voiture de ne pas être supérieure à l'ancienne.

Disponibilité : Printemps 2016

Prix : 102 200 $

À lire aussi :
Des solutions pour vaincre la congestion
Des nouveautés pour le printemps et l’été
En voiture avec... Christian Dufour, directeur du marketing de Mont Saint-Sauveur International

L’art de synchroniser les feux de circulation
Les brèves automobiles

À suivre dans cette section


image

DevOps

Mercredi 11 septembre


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Gestion de la formation

Jeudi 05 décembre

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

Comment Accenture veut transformer la mobilité

14/06/2019 | Siham Lebiad

Nous avons rencontré deux dirigeants d'Accenture pour discuter des défis de l'industrie du véhicule autonome au pays.

Crédits carbone vendus par Tesla: le cours augmente tout de même

04/06/2019 | Siham Lebiad

Deux géants de l’industrie automobile ont eu recours à l’achat de crédits carbone de Tesla (TSLA) afin de soutenir...

À la une

Suspension des importations de porc en Chine: Banque Nationale fléchit

La Banque Nationale s'incline un peu plus que ses rivales parce que 45% du porc canadien est produit au Québec.

Porc québécois en Chine: Legault n'exclut rien

Mis à jour il y a 33 minutes | La Presse Canadienne

Le premier ministre a menacé d'imposer des représailles commerciales, mais Pierre Fitzgibbon a été plus prudent.

Porc: le Canada enquête sur des faux certificats d'exportation vers la Chine

13:00 | AFP

« Nous cherchons à savoir pourquoi c’est arrivé, à qui cela profite», explique le ministre Carr.