Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi

Publié le 18/05/2017 à 06:33, mis à jour le 18/05/2017 à 07:49

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi

Publié le 18/05/2017 à 06:33, mis à jour le 18/05/2017 à 07:49

Photo: Gettyimages

1-Les Bourses américaines vont amorcer la séance en baisse jeudi, les investisseurs s'interrogeant sur l'avenir de la présidence Trump. De nombreux détaillants américains, dont Wal-Mart, dévoilent par ailleurs leurs résultats trimestriels.

2-Les indices S&P 500, Dow Jones et Nasdaq laissent tomber respectivement 0,36%, 0,47% et 0,27% dans les négociations précédant l'ouverture officielle. Le baril de pétrole brent tombe pour sa part de 1,74% à 51,30$US.

3-À l'étranger, les marchés asiatiques ont terminé en baisse. L'indice composite Hang Seng a reculé de 0,62% et l'indice composite de Shanghai a cédé 0,46%. C'est surtout la Bourse de Tokyo qui a le plus souffert: elle a fini en repli de 1,32%, plombée par la chute du dollar découlant des déconvenues politiques du président américain Donald Trump.

En Europe à la mi-journée, les principaux indices encaissent des pertes notables. La Bourse de Londres chute le plus, soit de 1,34%. La Bourse de Paris suit avec un déclin de 1,21% et la Bourse de Franfort laisse tomber 0,96%.

«Même s'il y a quelques raisons à la hausse récente des marchés (dont l'élection de Macron en France et la reprise des cours du pétrole), les indices européens et américains n'auraient pas pu grimper sans Trump. Toute menace sur sa présidence jette donc le trouble sur les marchés mondiaux», dit Connor Campbell, analyste chez Spreadex.

«Les nouvelles accusations d’entrave à la justice auxquelles fait face Donald Trump, qui s’ajoutent aux accusations déjà portées de collusion avec la Russie, ont provoqué un mouvement de prises de bénéfices sur les marchés», ont noté les analystes de Barclays Bourse.

Les marchés boursiers avaient déjà nettement accusé le coup mercredi après la publication d'un article du New York Times mardi soir, selon lequel M. Trump aurait demandé à la mi-février au directeur du FBI James Comey, qu'il a limogé avec fracas la semaine dernière, de mettre un terme aux investigations visant Michael Flynn, son ancien conseiller à la sécurité nationale.

4-À l'agenda économique, on attend aux États-Unis les demandes hebdomadaires d'allocation chômage et l'indicateur composite de l'activité économique en avril (Conference Board). L'indice de la Fed de Philadelphie de mai est aussi au programme.

Au Canada, les opérations internationales de valeurs mobilières de mars seront dévoilées.

5-Parmi les titres en action,

Mark Neville, de Banque Scotia, estime que Magna International(MG, 60,14$) est une histoire de croissance sous-appréciée. L’analyste fait le point sur le sous-traitant automobile après avoir tenu une rencontre entre la direction et des investisseurs à Montréal lundi. L’analyste souligne que Magna continue de surpasser la croissance de l’industrie dans tous les marchés où elle est active. Il croit aussi qu’une meilleure appréciation des fonds excédentaires que dégage l’entreprise devrait éventuellement se traduire par une meilleure valorisation en Bourse. L’analyste réitère sa recommandation surperformance et sa cible de 68$US(le titre est à 44,18$US en ce moment).

Le président et chef de la direction d'Uni-Sélect(UNS, 29,68$), Henry Buckley, prononce une allocution à la tribune du Cercle finance et placement du Québec(13h, Hôtel Omni Mont-Royal). Le titre a reculé fortement(-18%) dans la foulée de résultats inférieurs aux attentes au premier trimestre.

Velan(VLN, 17,85$) présente ses résultats financiers pour l'exercice terminé le 28 février 2017.

Le géant du détail Wal-Mart Stores(WMT, ) a dévoilé à son premier trimestre un bénéfice de 1$US par action, mieux que les 0,96$US l'action attendus par les analystes. Le titre cède 1,49% dans les négociations précédant l'ouverture officielle.

Le détaillant de vêtements Gap(GAP, 23,55$US) dévoile ses résultats du premier trimestre. Les analystes visent un bénéfice de 0,29$US par action.

Le distributeur pharmaceutique McKesson(MCK, 142,04$US), qui est en voie d’acheter la chaîne de pharmacies montréalaise Uniprix, dévoile ses résultats du quatrième trimestre. Les analystes attendent un bénéfice de 3$US par action.

À la une

Oui, prédire vos ventes, c'est possible

BLOGUE INVITÉ. Depuis le début de la pandémie, on a pu constater la rareté soudaine de plusieurs biens de consommation.

Bourse: Wall Street termine en ordre dispersé après des chiffres décevants sur l'emploi

Mis à jour à 17:11 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Seul le Nasdaq est demeuré en territoire positif à la fin de la séance.

Titres en action: Stingray, Great-West, General Motors, Honda, Toyota, Sony

Mis à jour à 11:45 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.