Bourse: Wall Street clôture en ordre dispersé

Publié le 18/04/2024 à 10:00, mis à jour le 18/04/2024 à 18:12

Bourse: Wall Street clôture en ordre dispersé

Publié le 18/04/2024 à 10:00, mis à jour le 18/04/2024 à 18:12

(Photo: Getty Images)

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de New York a clôturé en ordre dispersé jeudi, l’indice élargi S&P 500 et le Nasdaq terminant dans le rouge pour la cinquième séance d’affilée.

La Bourse de Toronto a clôturé en légère hausse.

 


  Pour (re)consulter les nouvelles du marché

 

Les indices boursiers à la fermeture

À Toronto, le S&P/TSX a clôturé en hausse de +52,39 points (+0,24%) à 21 708,44 points.

À New York, le S&P 500 a terminé en baisse de -11,09 points (-0,22%) à 5 011,12 points.

Le Nasdaq a reculé de -81,87 points (-0,52%) à 15 601,50 points.

Le DOW a récolté +22,07 points (+0,06%) à 37 775,38 points.

Le huard a augmenté de +0,0001$ US (+0,0102%) à 0,7264$ US.

Le pétrole a lâché -0,18$ US (-0,22%) à 82,51$ US.

L’or a terminé en hausse de +6,00$ US (+0,25%) à 2 394,40$ US.

Le bitcoin a progressé de +2 240,84$ US (+3,65%) à 63 678,51$ US.

 

Contexte

Les rendements obligataires sont en hausse, à presque 4,64% pour les taux à dix ans contre 4,58% la veille.

Plusieurs indicateurs publiés jeudi ont montré que l’activité américaine est toujours relativement dynamique ce qui repousse un peu plus loin les premières baisses de taux tant attendues.

Les demandes hebdomadaires d’allocations chômage ont stagné à 212 000, signe que le marché du travail reste solide.

L’activité dans la région industrielle de Philadelphie a bondi en avril à 15,5 points quand les analystes s’attendaient à ce qu’elle stagne. C’est un sommet en deux ans.

Autre élément dépeignant une économie en bonne forme, la banque centrale américaine (Fed) a publié son Livre Beige mercredi.

Ce rapport, qui intervient deux semaines avant la prochaine réunion monétaire de la Fed, «a apporté en grande partie des bonnes nouvelles», a estimé Art Hogan de B. Riley Wealth Management.

En mars, l’activité américaine «a progressé légèrement et les entrepreneurs se déclarent prudemment optimistes», a ajouté l’analyste.

«Les actions ne trouvent pas d’acheteurs», a commenté Karl Haeling de LBBW.

«Avec la Fed qui semble devoir repousser les baisses de taux, les investisseurs se retirent du marché boursier, non pas parce qu’ils croient que l’économie va aller plus mal, mais parce qu’ils pensaient que quand la Fed réduirait les taux, les acheteurs allaient revenir sur le marché», a-t-il expliqué.

Les investisseurs qui, il y a quelques semaines encore, tablaient sur une première baisse des taux par la Fed dès le mois de juin, l’attendent désormais plutôt pour septembre, voire même novembre, selon l’estimation de CME Group.

Jeudi, le président de la Fed de New York John Williams a redit qu’il ne voyait «aucune urgence» à baisser les taux. Quant à Raphael Bostic de la Fed d’Atlanta, il s’en est tenu à sa projection d’une seule baisse des taux vers la fin de l’année.

Du côté des valeurs, Netflix (NFLX, -0,51% à 610,56$US) cédait 3,16% dans les échanges électroniques après la clôture malgré des résultats trimestriels qui ont dépassé les attentes.

Le géant du streaming a gagné 9,3 millions d’abonnés supplémentaires au cours du premier trimestre 2024, portant son total à près de 270 millions.

L’entreprise américaine a réalisé au premier trimestre 9,37 milliards de dollars américains (G$US) de revenus et 2,3G$US de bénéfice net, d’après son communiqué, des résultats supérieurs à ses prévisions et à celles des analystes.

Les courtiers ont boudé les titres du géant taïwanais des semi-conducteurs TSMC (TSM), cotés à Taïwan, mais aussi au New York Stock Exchange, qui a publié un bénéfice trimestriel pourtant en hausse de 9% sur un an à 6,97G$US.

Le titre du fabricant de puces pour l’intelligence artificielle, qui compte parmi ses clients Apple et Nvidia, a chuté de 5,25% à 86,88$US.

Apple (AAPL) pour sa part a lâché 0,57% à 167,04$US et Nvidia (NVDA) a gagné 0,76% à 846,71$US.

Le titre de Snap (SNAP), la maison mère du réseau social Snapchat, s’est envolé de 6,74% à 11,63$US alors que la Chambre des représentants américaine va à nouveau examiner samedi une proposition de loi qui prévoit l’interdiction de l’application rivale TikTok.

Meta (Facebook) (META) a terminé en hausse de 1,54% à 501,80$US après avoir mis en service une nouvelle version de son assistant d’intelligence artificielle générative Llama 3.

 

 

 

Inscrivez-vous à notre infolettre thématique:

Finances personnelles — Tous les vendredis

Inspirez-vous des conseils de nos experts en planification financière et de toutes les nouvelles pouvant affecter la gestion de votre patrimoine.

Sur le même sujet

Bourse: le Nasdaq bat un record, le Dow Jones recule

Mis à jour le 28/05/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a chuté de plus de 100 points.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi 28 mai

Mis à jour le 28/05/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les indices boursiers dispersés avant des indicateurs d'inflation.

OPINION Le dollar numérique déclaré hors-la-loi
Mis à jour le 27/05/2024 | François Remy
Bourse: Toronto termine en hausse, aidée par l'énergie et les industries
Mis à jour le 27/05/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi 27 mai
Mis à jour le 27/05/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

À la une

OBNL: le sentiment d’imposture bien plus présent chez les femmes que les hommes

28/05/2024 | Emmanuel Martinez

Le sentiment d’imposture est plus présent chez les femmes que chez les hommes qui siègent sur les CA d’OBNL québécoises.

Adaptation au climat: les entreprises doivent se préparer au pire

28/05/2024 | François Normand

Le Groupe d’experts en adaptation aux changements climatiques (GEA) a publié un rapport crucial pour le Québec.

Climat: le GEA recommande de la «cohérence gouvernementale»

Mis à jour le 28/05/2024 | La Presse Canadienne

Les membres du GEA ont publié une liste de 20 recommandations, soutenues par plus de 90 moyens.