Gary Doer discute «Buy American» à Washington

Publié le 05/11/2009 à 07:52

Gary Doer discute «Buy American» à Washington

Publié le 05/11/2009 à 07:52

Par La Presse Canadienne

Le nouvel ambassadeur du Canada aux Etats-Unis a profité de la présentation de ses lettres de créance au président américain Barack Obama pour aborder l'épineux sujet de la politique "Buy American".

Gary Doer, accompagné de sa femme et de ses deux filles, est officiellement entré en fonction au terme d'une cérémonie qui s'est déroulée mercredi à Washington.

Après l'événement, l'ancien premier ministre du Manitoba a déclaré qu'il avait brièvement discuté de la controversée politique commerciale des Etats-Unis, malgré l'apparente lassitude du président Obama par rapport à cette question.

Selon M. Doer, il est de son devoir de répéter et de répéter encore la position du Canada sur ce point jusqu'à ce que les deux pays en arrivent à un accord satisfaisant.

La politique "Buy American", qui a été insérée par le Congrès américain dans le plan de relance économique de 787 millards $ US présenté par Barack Obama, exige que seuls des biens fabriqués aux Etats-Unis soient utilisés dans les projets d'infrastructure financés par l'Etat.

Le Canada a demandé aux Etats-Unis de l'exempter de cette politique et proposé en échange de permettre aux entreprises américaines de soumissionner pour les projets provinciaux et municipaux canadiens.

Les pourparlers entre les deux pays se poursuivent.

À la une

Bourse: Wall Street finit dans le vert: records pour le Nasdaq et le S&P 500

Mis à jour à 17:18 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Le TSX chute de plus de 50 points et Wall Street est en hausse.

À surveiller: Adobe, Cargojet et OceanaGold

09:18 | Gagnon, Jean

Que faire avec les titres de Adobe, Cargojet et OceanaGold ? Voici quelques recommandations d’analystes.

Le président du Conseil du patronat, Karl Blackburn, atteint d'un cancer

17:26 | Les Affaires

«Je devrai prioriser ma santé dans les prochains mois pour combattre cette maladie.»