Gary Doer discute «Buy American» à Washington

Publié le 05/11/2009 à 07:52

Gary Doer discute «Buy American» à Washington

Publié le 05/11/2009 à 07:52

Par La Presse Canadienne

Le nouvel ambassadeur du Canada aux Etats-Unis a profité de la présentation de ses lettres de créance au président américain Barack Obama pour aborder l'épineux sujet de la politique "Buy American".


Gary Doer, accompagné de sa femme et de ses deux filles, est officiellement entré en fonction au terme d'une cérémonie qui s'est déroulée mercredi à Washington.


Après l'événement, l'ancien premier ministre du Manitoba a déclaré qu'il avait brièvement discuté de la controversée politique commerciale des Etats-Unis, malgré l'apparente lassitude du président Obama par rapport à cette question.


Selon M. Doer, il est de son devoir de répéter et de répéter encore la position du Canada sur ce point jusqu'à ce que les deux pays en arrivent à un accord satisfaisant.


La politique "Buy American", qui a été insérée par le Congrès américain dans le plan de relance économique de 787 millards $ US présenté par Barack Obama, exige que seuls des biens fabriqués aux Etats-Unis soient utilisés dans les projets d'infrastructure financés par l'Etat.


Le Canada a demandé aux Etats-Unis de l'exempter de cette politique et proposé en échange de permettre aux entreprises américaines de soumissionner pour les projets provinciaux et municipaux canadiens.


Les pourparlers entre les deux pays se poursuivent.


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

Les tarifs: bref historique et perspective actuelle

BLOGUE INVITÉ. La guerre des tarifs entre la Chine et les États-Unis fait bien peur, mais ce n'est rien de nouveau!

Buy America: des sociétés québécoises forcées d'acheter plus aux États-Unis

16/10/2017 | François Normand

Depuis le 1er octobre, le Buy America exige un seuil de 65% de contenu américain dans les projets de transport public.

À la une

Dans quelles villes le prix des propriétés a le plus crû?

BLOGUE INVITÉ. En 10 ans, le prix des maisons a augmenté davantage dans certaines villes du Québec. Lesquelles?

Ottawa aide Chrysler et Honda, mais pas les fabricants québécois

BLOGUE. L’aide fédérale à l’achat d’une auto électrique s’arrête là où l’industrie québécoise débute.

À surveiller: Dollarama, Thomson Reuters et Rogers

Que faire avec les titres de Dollarama, Thomson et Rogers? Voici quelques recommandations d'analystes.