Dette américaine : les discussions frappent un mur

Publié le 23/06/2011 à 14:44

Dette américaine : les discussions frappent un mur

Publié le 23/06/2011 à 14:44

Par Stéphane Rolland

Les pourparlers entre les élus démocrates et républicains à Washington en vue d’élever le plafond de la dette américaine sont dans l’impasse aujourd’hui. Deux négociateurs républicains ont quitté la table de négociation, rapporte la presse américaine.

PLUS :

La fiscalité est le point d’achoppement. Les républicains réclament d’importantes compressions budgétaires et refusent toute augmentation d’impôt. Même s’ils veulent réduire les dépenses, les démocrates insistent pour que le plan de redressement inclue une augmentation des impôts.

Rappelons que l’augmentation du plafond de la dette doit être approuvée par le Sénat (majorité démocrate) et par la Chambre des représentants (majorité républicaine).

Au-delà de la joute politique, le bras de fer entre républicains et démocrates pourrait s’avérer désastreux pour l’économie s’il ne se termine pas à temps. Les élus doivent s’entendre pour relever le plafond de la dette avant le 2 août, sinon le gouvernement pourrait faire défaut.

Dans une entrevue accordée à LesAffaires.com au début du mois, Sébastien Lavoie, économiste en chef adjoint de Valeurs mobilières Banque Laurentienne, affirmait que ces discussions politiques étaient l’enjeu à surveiller pour l’économie de nos voisins du sud. «S’ils n’arrivent pas à s’entendre d’ici le 2 août, l’impact sera catastrophique sur l’économie et les marchés, qui deviendront instables», expliquait M. Lavoie.

Le 8 juin, l’agence de notation Fitch a d’ailleurs prévenu Washington : les obligations des États-Unis pourraient devenir des titres de pacotilles si les Américains ne remboursent pas leur dette à échéance.

 


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

Il faut sauver le soldat PME

01/08/2020 |

ANALYSE. Nous n'assistons pas à de la «destruction créatrice». Il faut en tenir compte pour ne pas perdre de belles PME.

Bourse: Wall Street termine le mois de juillet au vert

Mis à jour le 31/07/2020 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Vendredi, Wall Street a été portée par Apple et Facebook, dont les titres ont atteint des records.

Titres en action: SNC-Lavalin, Air Canada, Amazon, Electronic Arts...

Mis à jour le 31/07/2020 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.