Derrière la poker face de David Baazov


Édition du 31 Janvier 2015

Derrière la poker face de David Baazov


Édition du 31 Janvier 2015

Gris juridique à l'étranger

L'argumentaire d'Amaya n'est pas seulement valide au Canada, mais dans toutes les compétences où la société opère encore dans une zone de gris. Matthieu Escande, avocat spécialisé en droit international du jeu établi à Paris, considère que le risque juridique est bien réel pour les casinos en ligne qui opèrent sans licence dans plusieurs pays. «Contrairement à d'autres services, qui sont encadrés par des accords internationaux, le jeu est du ressort de l'ordre public national, explique le spécialiste. Le risque légal, pour les casinos en ligne, est donc important, car dans chaque pays où ils opèrent, il y a une législation différente à respecter et donc un risque potentiel de sanction pénale.»

Matthieu Escande observe néanmoins que la tendance à l'échelle mondiale est à la réglementation des jeux en ligne. Neil Linsdell, analyste chez Industrielle Alliance, abonde dans le même sens : «De plus en plus de pays tentent de réglementer le jeu en ligne sur leur territoire, de manière à mettre la main sur les revenus de taxe qui y sont associées». Le pari de David Baazov est de surfer sur cette vague avec Amaya.

L'incertitude qui plane autour d'Amaya en raison de l'enquête de l'AMF pourrait toutefois nuire à l'opération visant à laver plus blanc que blanc les casinos en ligne de Rational Group. L'AMF se refuse à tout commentaire sur la nature de l'enquête qu'elle a entamée en décembre. Amaya, pour sa part, a publié un communiqué précisant que l'enquête portait sur des transactions sur le titre d'Amaya liées à son acquisition de Rational Group et non sur les agissements de la société elle-même.

À lire aussi:
D'itinérant à roi du poker

À la une

Monique Leroux: notre productivité reflète notre manque d’ambition

Édition du 10 Avril 2024 | François Normand

TÊTE-À-TÊTE. Entrevue avec Monique Leroux, ex-patronne de Desjardins et ex-présidente du CA d'Investissement Québec.

Dette et déficit du fédéral: on respire par le nez!

19/04/2024 | François Normand

ANALYSE. Malgré des chiffres relativement élevés, le Canada affiche le meilleur bilan financier des pays du G7.

Budget fédéral 2024: «c'est peut-être un mal pour un bien»

19/04/2024 | Philippe Leblanc

EXPERT INVITÉ. Les nouvelles règles ne changent pas selon moi l'attrait des actions à long terme.