Titres en action: Home Depot, Walmart

Publié le 17/05/2022 à 08:51, mis à jour le 17/05/2022 à 08:53

Titres en action: Home Depot, Walmart

Publié le 17/05/2022 à 08:51, mis à jour le 17/05/2022 à 08:53

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:

(Repassez nous lire de temps à autre 
pour ne pas manquer de mise à jour)

Articles pour la maison: Home Depot relève ses prévisions annuelles

La chaîne américaine de magasins de bricolage et articles pour la maison Home Depot (HD, 306,66 $US avant l'ouverture) a dévoilé mardi des résultats trimestriels dépassant les attentes et a relevé ses prévisions annuelles, l'entreprise comptant moins de clients, mais ces derniers dépensant plus par transaction. Le chiffre d'affaires de l'entreprise a augmenté de 4% sur les trois mois se terminant au premier mai, à 38,9 milliards de dollars américains, tandis que son bénéfice net a progressé de 2% à 4,2 milliards. 

Home Depot a largement profité des restrictions sanitaires mises en place pendant la pandémie de COVID-19, les consommateurs dépensant plus dans leur logement.  Au premier trimestre de son exercice décalé, le nombre de transactions enregistré par l'entreprise a reculé de 8%. Mais le montant moyen dépensé par les clients a progressé de 11%.

Même au ralenti, la croissance des résultats «montre que l'entreprise a su conserver les gains faits pendant la pandémie», a commenté Neil Saunders du cabinet Global Data dans une note. Quelques signaux d'alarme apparaissent toutefois, estime l'analyste, notamment le fait que la croissance des ventes aux États-Unis est moins élevée que l'inflation, ce qui suggère qu'elle est emmenée par la hausse des prix et non par une hausse des achats. 

L'entreprise a malgré tout relevé ses prévisions pour l'ensemble de son année fiscale et s'attend désormais à une hausse de ses ventes d'environ 3%. L'action montait de 3% dans les échanges électroniques précédant l'ouverture de la Bourse.

 

Walmart, touché par la hausse de ses dépenses, abaisse sa prévision de bénéfice

La chaîne américaine de supermarchés Walmart (WMT, 138,48 $US avant l'ouverture), touchée par la hausse de ses dépenses pour l'alimentation, l'essence et les salaires, a vu son bénéfice net reculer de 25% au premier trimestre de son exercice décalé et a abaissé mardi sa prévision pour l'ensemble de l'année. Son action chutait de plus de 6% dans les échanges électroniques précédant la séance officielle de Wall Street. 

Le chiffre d'affaires total de l'entreprise a progressé de 2,4% à 141,6 milliards de dollars américains lors de la période de trois mois se terminant au 30 avril, soit un peu au-dessus des prévisions des analystes, détaille un communiqué. Son bénéfice net s'est affiché à 2,05 G$ US. Rapporté par action et hors éléments exceptionnels, la mesure préférée des investisseurs, son bénéfice a atteint 1,30 $ US, soit moins que le 1,48 dollar attendu. 

Le niveau des bénéfices «était inattendu et reflète l'environnement inhabituel», a relevé le directeur général du groupe, Doug McMillon, dans un communiqué.  «Les niveaux d'inflation aux États-Unis, en particulier dans les secteurs de l'alimentation et du carburant, ont créé plus de pression sur les marges et les coûts d'exploitation que nous ne l'avions prévu», a-t-il ajouté. 

Le groupe met aussi en avant dans une présentation une forte augmentation des stocks et des coûts plus élevés que prévu pour sa chaîne d'approvisionnement.  Walmart a aussi dépensé plus pour ses employés aux États-Unis, entre les hausses de salaire horaire et le fait que certaines salariées reviennent de congés maladie liés à la COVID plus rapidement que prévu. 

Pour l'ensemble de son année fiscale, le groupe s'attend désormais à une hausse de son chiffre d'affaires de 4% au lieu de 3% auparavant. Walmart prévoit par ailleurs un repli de 1% de son bénéfice par action alors qu'il attendait jusqu'à présent une augmentation d'environ 5%.

Sur le même sujet

Titres en action: TotalEnergies, Amazon

Mis à jour à 10:11 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Produits forestiers Résolu va conserver son siège social à Montréal, assure son PDG

Mis à jour à 13:51 | La Presse Canadienne

Résolu continuera d’exercer ses activités sous la même dénomination et l’équipe de direction demeurera à Montréal.

À la une

États-Unis: les fabricants étrangers de lait maternisé invités à rester sur le marché

Il y a 48 minutes | La Presse Canadienne

La fermeture d'une usine du Michigan dirigée par Abbott a déclenché une pénurie à l’échelle nationale.

Le marché immobilier se modère dans la grande région de Montréal

Le nombre de transactions résidentielles a diminué de 11% en juin.