À surveiller: Metro, Gildan et American Express

Publié le 23/04/2024 à 08:56

À surveiller: Metro, Gildan et American Express

Publié le 23/04/2024 à 08:56

Par Catherine Charron

Le prix du panier d’épicerie devrait avoir grimpé d’environ 2%, et non de 4% comme au trimestre précédent, et les clients de Metro devraient avoir préféré les aubaines aux aliments à plein prix, selon Chris Li de Valeurs mobilières Desjardins. (Photo: Tara Clark pour Unsplash)

Que faire avec les titres de Metro, Gildan et American Express? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée par les analystes.

Metro (MRU, 69,57$): garder la foi

À quelques jours du dévoilement des résultats de l’épicier québécois Metro, Chris Li de Valeurs mobilières Desjardins réitère de garder ce titre, bien qu’à court terme rien ne semble sur le point de doper sa performance.

Bien que l’inflation soit en déclin, et que ses bénéfices risquent d’être affectés par une multiplication temporaire de ses coûts liés à son nouveau centre de distribution automatisé, la société a l’habitude de livrer la marchandise, rappelle l’analyste.

N’empêche qu’à la veille du 24 avril, il a légèrement ajusté ses attentes. Ainsi, selon lui, les ventes d’aliments pour un même magasin comparable sont stables. Le prix du panier d’épicerie devrait avoir grimpé d’environ 2%, et non de 4% comme au trimestre précédent, et les consommateurs devraient avoir préféré les aubaines aux aliments à plein prix.

Les ventes en pharmacie pour un même magasin comparable devraient quant à elle avoir grimpé de 3,5%, grâce à une hausse de 5,5% du côté des médicaments. Ce serait le fruit d’une indexation au premier avril 2024 des tarifs des pharmaciens et d’une augmentation de la consommation de médicaments plus onéreux notamment.

Il mise donc sur des revenus plus faibles, à 4,6 milliards (G$) de dollars et à un bénéfice par action de 0,88$.

À 20,1%, sa marge brute devrait quant à elle être identique à celle d’à pareille date l’an dernier. La productivité de son centre de distribution devrait s’être améliorée, tandis que la vente de ses marques maison devrait avoir augmenté, estime Chris Li. Ce ne sera toutefois pas suffisant selon lui pour gommer l’effet de l’augmentation de ses produits mis en vente au rabais, prévient-il.

De plus, il s’attend à ce que ses frais de vente, généraux et administratifs aient bondi de 60 points de base en un an, et atteigne 10,9% à cause de ses coûts liés à son centre de distribution et des partenaires pour son commerce en ligne.

Le recul attendu au deuxième trimestre devrait toutefois être effacé au troisième, d’après lui, alors qu’il mise dorénavant sur des revenus de 6,7 G$ et un bénéfice par action de 1,39$.

Son titre s’échange présentement à multiple d’environ 15,5x le bénéfice par action des douze prochains mois sur lequel table le consensus. C’est inférieur à sa moyenne des 10 dernières années. Il est aussi au rabais par rapport à Loblaw.

C’est pourquoi l’analyste est d’avis que le titre est attrayant à long terme. Il maintient son cours cible à 74$, et sa recommandation à «conserver».

Gildan (GIL, 47,83$): du mouvement à venir

Sur le même sujet

À surveiller: AtkinsRéalis, Boralex et Lightspeed

17/05/2024 | Charles Poulin

Que faire avec les titres AtkinsRéalis, Boralex et Lightspeed? Voici des recommandations d’analystes.

La place du Canada en investissement responsable

16/05/2024 | Tommy Ouellet

EXPERT. Comment investir au Canada dans un contexte de transition énergétique pour une meilleure sobriété en carbone?

À la une

«Nvidia a encore défié la gravité»

Mis à jour le 22/05/2024 | AFP

L’élan donné par l’IA générative ne se dément pas.

Bourse: Wall Street termine en baisse

Mis à jour le 22/05/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a clôturé en baisse de plus de 120 points.

À surveiller: Saputo, Empire et CAE

22/05/2024 | Denis Lalonde

Que faire avec les titres de Saputo, Empire et CAE? Voici quelques recommandations d’analystes.