Titres en action: Torstar.Restaurant Brands Int, Tesla..

Publié le 01/08/2018 à 06:22, mis à jour le 01/08/2018 à 15:59

Titres en action: Torstar.Restaurant Brands Int, Tesla..

Publié le 01/08/2018 à 06:22, mis à jour le 01/08/2018 à 15:59

© lesaffaires.com

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:

(Repassez nous lire de temps à autres
pour ne pas manquer de mise à jour)

Domtar (UFS, 63,65$) a affiché une augmentation de son bénéfice au deuxième trimestre, et des revenus accrus dans les secteurs des pâtes et papiers ainsi que des soins personnels. La papetière québécoise a fait état mercredi de profits nets de 43 millions $, ou 68 cents par action, en hausse par rapport aux profits de 38 millions $, ou 61 cents par action, enregistrés un an plus tôt. Ses ventes ont été de 1,35 milliard $, comparativement à 1,22 milliard $ lors de la période correspondante de l’année précédente.

Pour plus de détails concernant leurs résultats, c'est par ici.

Torstar (TS, 1,33$) a dégagé un bénéfice de 4,8 millions $ attribuable aux actionnaires au deuxième trimestre, ce qui permet de croire que ses efforts de redressement commencent à porter leurs fruits. À la même période l’année dernière, le groupe de presse canadien enregistrait une perte d’un peu moins de 7 millions $. Le bénéfice net pour la période de six mois s’étant terminée le 30 juin était égal à six cents par action, comparativement à une perte de neuf cents par action au deuxième trimestre de l’exercice précédent, incluant les activités abandonnées. Le bénéfice ajusté s’élevait à 16 cents par action, comparativement à une perte de trois cents par action il y a un an. Les revenus ont diminué de 11,5 % pour s’établir à 143,2 millions $ au deuxième trimestre, contre 161,7 millions $ un an plus tôt.

La société mère de Tim Hortons, Restaurant Brands International (QSR, 82,45$), a déclaré une hausse de 87 % de ses bénéfices au cours du deuxième trimestre. La société a gagné 167,6 millions $ US au cours de son dernier trimestre, en hausse comparativement aux 89,5 millions $ US du même trimestre de l’année précédente. Les ventes de Tim Hortons ont augmenté de plus de deux %, tandis que les autres marques de l’entreprise, Popeye’s Louisiana Kitchen et Burger King, ont connu une croissance de 11 et 8 %, respectivement. Sur une base ajustée, RBI a gagné 66 cents par action au cours du dernier trimestre, surpassant les attentes des analystes, qui étaient de 63 cents par action, selon Thomson Reuters Eikon. Le chiffre d’affaires du géant de la restauration rapide a légèrement augmenté à 1,14 milliard $ US au cours du trimestre, contre 1,13 milliard $ US l’année précédente.

 Le fabricant italien de voitures de luxe Ferrari(RACE, 132,62 $US) a annoncé mercredi avoir enregistré un bond de 18,1% de son bénéfice net au deuxième trimestre, à 160 millions d'euros (243,5 M$CA), un chiffre meilleur qu'attendu par les analyses, et a confirmé ses objectifs pour 2018. Ces résultats sont les premiers annoncés par le groupe depuis la mort le 25 juillet de son PDG Sergio Marchionne. En raison de la brusque dégradation de son état de santé, il avait été remplacé quelques jours auparavant par Louis Camilleri, ancien patron du cigarettier Philip Morris.

Le groupe bancaire BNP Paribas(BNP, 55,55 €) a fait état mercredi de résultats meilleurs que prévu au deuxième trimestre, fruit d'une solide dynamique commerciale en partie gommée toutefois par les taux bas en banque de détail et des opérations de marchés moins porteuses. D'avril à fin juin, la banque a dégagé un bénéfice net de près de 2,4 milliards d'euros (3,7 G$CA), soit grosso modo le même niveau que sur la même période en 2017. C'est mieux que ce qu'attendaient les analystes interrogés par le fournisseur de données financières Factset. Du côté des recettes, le produit net bancaire, équivalent du chiffre d'affaires, a progressé de 2,5% à 11,2 milliards d'euros, faisant là aussi mieux que prévu.

L'action Air France-KLM(AF, 8,18 €) bondissait de plus de 6% mercredi matin à la Bourse de Paris, soutenue par des résultats supérieurs aux attentes au deuxième trimestre publiés par le transporteur aérien. Le bénéfice net est ressorti à 109 millions d'euros (166 M$CA) sur la période allant d'avril à juin, en très fort recul par rapport à la même période l'an dernier. Le groupe toutefois a enregistré une hausse de 0,8% à 26 millions du nombre de passagers transportés entre avril et juin. Le bénéfice d'exploitation est pour sa part en recul de 241 millions d'euros.

C'est jour de publication de résultats pour Tesla(TSLA, 298,14 $US) aujourd'hui, ce qui ne manque pas d'attirer l'intérêt des investisseurs. Le fabricant engoufre les dollars pour assurer sa production, tandis que son PDG, Elon Musk, ne manque pas une occasion de se moquer des analystes et des spéculateurs, ce qui a fait baisser la valeur de son titre ces derniers mois. Les analystes espèrent une perte par action moins élevée qu'au trimestre précédent (3,35 $US).


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février

Sur le même sujet

L'encaisse est-elle la meilleure option ces temps-ci?

BLOGUE INVITE: Alors, quel rendement cet actif si populaire, le dollar américain, a-t-il généré à long terme?

Risques de récession: comment expliquer la résilience des marchés boursiers?

11/10/2019 | Denis Lalonde

BALADO. Malgré les signes de récession, la Bourse reste près de ses sommets historiques. Voici pourquoi.

À la une

Élections fédérales: les grands enjeux économiques

11/10/2019 | Les Affaires

ÉLECTIONS FÉDÉRALES. Les Affaires vous présente des entrevues économiques avec six formations politiques.

Actifs échoués: les hydrocarbures canadiens sont-ils à risque?

12/10/2019 | François Normand

ANALYSE - Les énergies fossiles risquent de devenir l'équivalent des lignes fixes pour la téléphonie mobile.

À surveiller: les titres qui ont retenu votre attention

12/10/2019 | lesaffaires.com

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.