À surveiller: Lion Électrique, Restaurant Brands et IAMGOLD

Publié le 05/05/2022 à 09:18

À surveiller: Lion Électrique, Restaurant Brands et IAMGOLD

Publié le 05/05/2022 à 09:18

Par Charles Poulin

Les experts de Restaurant Brands miseront sur leur stratégie marketing, l’innovation de produits, le numérique et la technologie ainsi que le développement de restaurants pour générer une croissance à long terme de la bannière Tim Hortons qui se situerait entre 2% et 3%. (Photo: 123RF)

Que faire avec les titres Lion Électrique, restaurant Brands et IAMGOLD? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.


Lion Électrique (LEV, 6,21 $): les livraisons sont au rendez-vous

Desjardins affirme être satisfaite de la cadence des livraisons effectuées par Lion Électrique au cours de son premier trimestre de 2022, et ce malgré les problèmes généralisés des chaînes d’approvisionnement.

L’analyste Benoit Poirier souligne toutefois que les résultats du premier trimestre ont été mitigés. Si les revenus se sont améliorés (22,6 M$ US, soit 6,2 M$ US de plus comparativement à l’année précédente) et ont battu sa prévision (19 M$ US), le bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA), lui, a été de -11,3 M$ US, ce qui est plus important que le consensus du marché de -7,8 M$ US. La différence se situe surtout dans le fait que Lion Électrique a augmenté son nombre d’employés, passant de 1000 à 1100 en un seul trimestre.

Desjardins rappelle que la direction de l’entreprise s’attend à ce que la cadence de production et les livraisons continuent de progresser jusqu’à la fin de 2022.

Lion Électrique a livré 84 véhicules (72 autobus scolaires et 12 camions) au premier trimestre, soit 12 de plus que ce que prévoyait Desjardins. Le carnet de commandes reste de plus bien garni, avec 2422 unités (2136 autobus, 286 camions) en date du 3 mai. C’est plus que ce qu’il en comptait le 24 février (2325 unités), mais moins que la prévision de l’institution financière (2653 unités).

Les revenus attachés au carnet de commandes se chiffrent à environ 600 M$ US, tandis que celui de Lion Énergie (qui fournit notamment les stations de charge) est d’environ 3 M$ US. Plusieurs partenariats avec des monteurs de camions (Morgan Body Truck, Thermo King, Knapheide et CM Truck Beds) ont également été annoncés en mars.

Desjardins attend la conférence avec les investisseurs pour en apprendre plus sur la progression de la production en 2022, la commercialisation des camions et autobus ainsi que sur les stratégies clés de l’entreprise.

L’institution financière maintient sa recommandation d’achat, et son cours cible est de 18 $ US.

 

Restaurant Brands International (QSR, 55,16 $ US): la prochaine phase du plan «Retour aux sources» 

Sur le même sujet

Titres en action: Imperial

Mis à jour le 23/06/2022 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Titres en action: Hydro One, JetBlue, Kellogg

Mis à jour le 22/06/2022 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

À la une

Bourse: Wall Street finit la semaine en hausse, moins anxieuse d'une récession et de l'inflation

Mis à jour le 24/06/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en hausse de près de 350 points.

Bourse: un parallèle avec le début des années 2000

24/06/2022 | Philippe Leblanc

EXPERT INVITÉ. Je suis en train de lire «No Rules Rules» écrit par Reed Hastings, le cofondateur de Netflix.

Le français, notre langue d'affaires

BLOGUE INVITÉ. Soyons fiers de cette langue rassembleuse qui rythme nos vies depuis des générations.