À surveiller: Empire, Ballard Power Systems et Canadien Pacifique

Publié le 20/06/2023 à 10:24

À surveiller: Empire, Ballard Power Systems et Canadien Pacifique

Publié le 20/06/2023 à 10:24

Par Denis Lalonde

Canadien Pacifique Kansas City (CP, 102,65$): plus pour plus longtemps

Le transporteur ferroviaire Canadien Pacifique Kansas City tiendra des journées des investisseurs les 27 et 28 juin à Kansas City et l’analyste Walter Spraklin, de RBC Marchés des capitaux, s’attend à ce que l’entreprise dévoile ses occasions de croissance au-delà de son actuel plan sur trois ans.

«Nous croyons que l’attention portera sur les activités au Mexique, avec une emphase sur le transport intermodal, de grain, de voitures et de pétrole, avec en toile de fond la plus grande portée de son réseau», dit-il.

L’analyste croit que la direction de l’entreprise dévoilera des cibles de taux de croissance annuelle moyens de son bénéfice par action d’entre 15% et 25% (high-teen to low twenties) pour la période allant de 2024 à 2026, tout en précisant comment cette progression allait faire évoluer ses flux de trésorerie durant la période.

Il rappelle que sa propre cible de croissance des bénéfices pour la période de trois ans est de 23,5%, alors que celle du consensus des analystes est de 18,1%.

«L’intégration de Kansas City Southern prévoit des synergies de 1 milliard de dollars américains (G$US) d’ici trois ans. Toutefois, nous pensons que la direction de CPKC profitera de la journée des investisseurs pour annoncer davantage de synergies sur une plus longue période. Le message clé sera que les gains de productivité ne s’arrêteront pas après trois ans», explique Walter Spraklin.

Il ajoute que même si les prévisions de croissance du bénéfice par action seront au centre des discussions, l’équipe de direction tentera aussi de mettre l’emphase sur les flux de trésorerie. «Nous ne croyons pas que la fusion nécessitera beaucoup d’investissements en capital pour atteindre les cibles d’économies de coûts. «Nous pensons que les dépenses en capital représenteront moins de 15% des revenus après 2026. De plus, nous prévoyons que les bénéfices progresseront chaque année, ce qui permettra à l’entreprise de voir ses flux de trésorerie augmenter considérablement», dit-il.

Walter Spraklin introduit des cibles de bénéfices par action de 7,62$ en 2026 et de 8,57% en 2027, ce qui constituerait des progressions annuelles de 15% et de 12% respectivement. Il réitère sa recommandation d’achat et son cours cible sur un an de 122$.

À la une

Un gouvernement du RN menacerait nos entreprises en France

14/06/2024 | François Normand

ANALYSE. Les droites radicale et populiste minent l’économie et le niveau de vie des pays, selon des études empiriques.

Banque du Canada: jusqu'à cinq baisses de taux d'ici juin 2025

14/06/2024 | Denis Lalonde

BALADO. Les données américaines sur l’inflation pourraient conforter la Banque du Canada dans ses baisses de taux.

Bourse: Wall Street termine en ordre dispersé, mais le Nasdaq enchaîne un 5ème record d'affilée

Mis à jour le 14/06/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a terminé dans le rouge.