À surveiller: Microsoft, Canadien Pacifique Kansas City et Boeing

Publié le 31/01/2024 à 10:19

À surveiller: Microsoft, Canadien Pacifique Kansas City et Boeing

Publié le 31/01/2024 à 10:19

Par Denis Lalonde
Une boutique Microsoft

Microsoft a dévoilé des résultats financiers supérieurs aux prévisions au second trimestre de son exercice 2024. (Photo: 123RF)

Que faire avec les titres de Microsoft, Canadien Pacifique Kansas City et Boeing? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée par les analystes.

 

Microsoft (MSFT, 403,93$US) : un chef-d’œuvre trimestriel et des prévisions qui devraient être exposées au Louvre

Microsoft a dévoilé des résultats financiers supérieurs aux prévisions des analystes à tous les niveaux pour le second trimestre de son exercice 2024, terminé le 31 décembre.

«Microsoft a livré la marchandise tant pour ses revenus que pour son bénéfice net ajusté, alors que l’entreprise continue d’investir massivement dans l’intégration de l’intelligence artificielle (IA) à l’ensemble de son portefeuille de produits pour faire progresser ses profits», écrit l’analyste Daniel Ives, de Wedbush.

Selon lui, tant les résultats trimestriels que les prévisions émises par la direction de l’entreprise ne sont rien de moins que des «chefs-d’œuvre».

La société de Redmond a fait état de revenus de 62,02 milliards de dollars américains (G$) durant le trimestre, alors que le consensus des analystes était de 61,14G$. Le bénéfice par action a quant à lui atteint 2,93$, alors que Wall Street anticipait en moyenne un montant de 2,77$.

«De plus en plus d’entreprises adoptent l’infonuagique et s’équipent de fonctionnalités liées à l’IA pour faire progresser leur efficacité. Avec 60% des clients de Microsoft qui souhaitent implanter des fonctionnalités d’intelligence artificielle au cours des prochaines années, nous croyons qu’il s’agit d’une occasion majeure de monétisation pour l’entreprise», explique Daniel Ives, ajoutant que la société derrière la suite Office et le système d’exploitation Windows met les bouchées doubles pour faire progresser sa stratégie en IA, alors que l’assistant Copilot est en forte demande.

Du côté de l’infonuagique, les produits Azure sont aussi très prisés, ayant généré des revenus en hausse de 30% sur un an.

«Pour le troisième trimestre de 2024, les revenus de Microsoft dans la division Productivité et processus d’affaires devraient se situer entre 19,3G$ et 19,6G$, ceux de la division de l’infonuagique devraient osciller entre 26G$ et 26,3G$ et ceux de la division des ordinateurs personnels atteindraient une fourchette allant de 14,7G$ à 15,1G$», souligne-t-il. Les analystes anticipent en moyenne des revenus respectifs de 19,6G$, 25,91G$ et 15,44G$ pour les trois divisions.

L’analyste ajoute que les coûts des biens vendus sont estimés entre 18,6G$ et 18,8G$, alors que les analystes prévoient en moyenne 19,45G$. Des dépenses d’exploitation un peu moins importantes que prévu sont aussi attendues, ce qui fait dire aux dirigeants de Microsoft qu’ils misent sur une expansion des marges bénéficiaires de 1 à 2 points de pourcentage d’ici la fin de l’exercice.

«Nous pensons que Microsoft est au début d’un élan de plusieurs années qui permettra de créer de nombreuses applications d’intelligence artificielle pour les clients de nombreuses entreprises, créant ainsi une occasion à saisir de 1000 milliards de dollars», raconte Daniel Ives.

Ce dernier réitère sa recommandation de «surperformance» pour le titre de Microsoft et relève son cours cible sur un an, qui passe de 450$US à 475$US.

 

 

Canadien Pacifique Kansas City (CP, 106,36$): un bon ratio d’exploitation, mais des doutes persistent

Sur le même sujet

L’action Boeing décroche

23/05/2024 | AFP

Le groupe ne s’attend plus à dégager de la trésorerie en 2024.

Zone d'innovation en aérospatiale: investissements de 415M$

21/05/2024 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

«Il ne faut pas penser que Boeing nous offre un cadeau», a expliqué Mehran Ebrahimi.

À la une

Ce projet de loi affectera toutes les entreprises

24/05/2024 | François Normand

ANALYSE. Le projet de loi sur l’énergie que Pierre Fitzgibbon déposera d’ici le 7 juin sera structurant pour le Québec.

Électricité: un manufacturier sur trois en manque

23/05/2024 | François Normand

Près de 75% des entreprises des secteurs manufacturier et industriel retardent des projets ou des investissements.

Bourse: les résultats des 7 magnifiques au 1T

24/05/2024 | lesaffaires.com

D'Apple à Nvidia, qui a dépassé les attentes ou déçu les marchés.