À surveiller: BCE, Aurora Cannabis et Meta Platforms

Publié le 19/06/2023 à 10:16

À surveiller: BCE, Aurora Cannabis et Meta Platforms

Publié le 19/06/2023 à 10:16

Par Denis Lalonde
Une cabine téléphonique de Bell

Adam Shine réitère sa recommandation de «performance égale au secteur» sur le titre de BCE et son cours cible sur un an de 63$. (Photo: LesAffaires.com)

Que faire avec les titres de BCE, Aurora Cannabis et Meta Platforms? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note : l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée par les analystes.

 

BCE (BCE, 60,37$): l’analyste de la Financière Banque Nationale ne touche pas à son cours cible

BCE a annoncé la semaine dernière la suppression de 1300 postes, soit 3% de sa main-d’œuvre, dont 400 postes vacants qui ne seront pas comblée, 300 dans sa division des médias et 600 dans le reste de l’entreprise.

L’analyste Adam Shine, de la Financière Banque Nationale, explique que 6% des postes de la division médias seront ainsi supprimés, en incluant les postes vacants. «Les rationalisations des salles de nouvelles, avec une approche de salle de presse unique pour toutes les marques du groupe, doit leur permettre de gagner en efficacité. De plus, neuf stations de radio seront vendues ou fermées, alors que trois stations AM sont en processus de vente auprès d’un acquéreur dont l’identité n’a pas été révélée, sous réserve des approbations réglementaires des autorités», dit-il.

À son Avis, Bell Média doit affronter plusieurs défis depuis un an qui ont mis ses activités sous pression. «Une réduction des coûts était devenue inévitable, alors que l’entreprise devait réagir à la performance de Bell Média en ramenant les dépenses à un niveau adéquat», explique-t-il.

Adam Shine note que les entreprises médiatiques attendent les projets de loi C-11 (Loi modifiant la Loi sur la radiodiffusion) et C-18 (Loi concernant les plateformes de communication en ligne rendant disponible du contenu de nouvelles aux personnes se trouvant au Canada) n’ont pour le moment pas permis aux entreprises médiatiques canadiennes de générer des bénéfices, ni de les protéger contre les géants américains des technologies.

L’analyste s’attend à ce que BCE déclare une charge de restructuration de 70 millions de dollars (M$) au second trimestre, alors que les économies annuelles générées par les suppressions de postes devraient se situer entre 70M$ et 75M$. Il s’attend à ce que le bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA) de la société commence à s’améliorer dès le quatrième trimestre du présent exercice.

Adam Shine réitère sa recommandation de «performance égale au secteur» sur le titre de BCE et son cours cible sur un an de 63$.

 

 

Aurora Cannabis (ACB, 0,71$): l’analyste de CIBC reste sur les lignes de touche

Sur le même sujet

À surveiller: Dollarama, Manuvie et Canadian Natural Resources

13/06/2024 | lesaffaires.com

Que faire avec les titres de Dollarama, Manuvie et Canadian Natural Resourc? Voici quelques recommandations d’analystes.

À surveiller: First Solar, Boralex et BCE

12/06/2024 | lesaffaires.com

Que faire avec les titres de First Solar, Boralex et BCE? Voici quelques recommandations d’analystes.

À la une

Banque du Canada: jusqu'à cinq baisses de taux d'ici juin 2025

BALADO. Les données américaines sur l’inflation pourraient conforter la Banque du Canada dans ses baisses de taux.

Le visa de votre employé étranger va expirer, que faire pour le garder?

Il y a 48 minutes | WelcomeSpaces.io

LE COURRIER DE SÉRAFIN. Il est crucial de commencer les démarches avant la date d’expiration de son permis de travail.

Rassurez vos employés avant de déployer cet outil d’IA

Mis à jour à 08:38 | Catherine Charron

RHÉVEIL-MATIN. 40% des répondants pensent que leur niveau de stress augmentera avec son déploiement.