Un truc ultrasimple pour parler en public sans stresser

Publié le 01/05/2013 à 09:09, mis à jour le 01/05/2013 à 08:32

Un truc ultrasimple pour parler en public sans stresser

Publié le 01/05/2013 à 09:09, mis à jour le 01/05/2013 à 08:32

Parfois, on se sent tout petit... Photo : DR

BLOGUE. Parler en public. Devoir prendre la parole devant les collègues lors d'une réunion importante. Ou encore affronter une ribambelle d'évaluateurs lors d'un ultime entretien d'embauche. Quoi de plus stressant?

Découvrez mes précédents billets

Suivez-moi sur Facebook et sur Twitter

Le cœur se met à battre à tout rompre, les mains se mettent à trembler, les yeux se mettent à voir flou. À cause de ce satané stress, vous voilà à 50% de vos possibilités, voire moins. Et dire qu'il vous faut pourtant vous montrer meilleur que jamais…

Que faire? S'inspirer d'une étude intitulée Changing the conceptualization of stress in social anxiety disorder: Affective and physiological consequences, signée par Jeremy Jamieson, professeur de psychologie à l'Université de Rochester (États-Unis), Matthew Nock, professeur de psychologie à Harvard (États-Unis), et Wendy Berry Mendes, professeure d'émotion à l'Université de Californie à San Francisco (États-Unis). Car elle a mis au jour une trouvaille merveilleuse de simplicité pour pallier ce genre de stress.

Ainsi, les trois chercheurs ont demandé à 73 volontaires de parler chacun leur tour pendant cinq minutes de leurs forces et de leurs faiblesses. Et ce, dans des conditions particulières : sous l'œil d'une caméra et en présence de deux examinateurs qui, durant les cinq minutes, secouaient négativement la tête, tapotaient des doigts, ou encore levaient les yeux au ciel d'exaspération. À cela s'ajoutait le fait que chacun n'avait que trois minutes pour se préparer avant d'entrer dans la salle.

À propos de ce blogue

EN TÊTE est le blogue management d'Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir dans son travail. Olivier Schmouker est chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier et auteur du bestseller «Le Cheval et l'Äne au bureau» (Éd. Transcontinental), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail. Il a été le rédacteur en chef du magazine Premium, la référence au management au Québec.

Olivier Schmouker

Sur le même sujet

Le conseil oublié d'Einstein pour être heureux au travail!

17/06/2019 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Il a été déniché dans des notes rédigées au Japon en 1922 et dévoilées seulement en 2017...

Pas de succès sans adversité?

BLOGUE INVITÉ. On dit que la performance découle de la souffrance. Mais est-ce si vrai que ça?

Blogues similaires

Agriculture urbaine: des melons d'Oka à l'ancien hippodrome

18/06/2019 | Diane Bérard

BLOGUE. Urbanisme transitoire: cet été, il poussera des melons d'Oka sur le terrain vacant de l'Hippodrome Blue Bonnets.

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...