Comment vous faire aimer de tous au bureau?

Publié le 08/10/2015 à 06:05

Comment vous faire aimer de tous au bureau?

Publié le 08/10/2015 à 06:05

- Discrétion. Il permet au manager de se faire discret, en ce sens qu'il ne cherche pas à se mettre en avant et à décider à la place des autres, mais plutôt à agir en soutien pour chacun des membres de son équipe. Le manager devient, du coup, un leader facilitateur.

- Productivité. Il lui permet aussi d'avoir, l'air de rien, un vrai impact sur la productivité de chacun, et donc, de l'ensemble de l'équipe, puisque le manager veille ainsi à ce que les talents des uns et des autres puissent librement s'exprimer, et même s'épanouir.

Autrement dit, faire preuve de justice au bureau offre une occasion en or de dynamiser l'écosystème dans lequel on évolue. Car cela permet à chacun de ses éléments d'user de ses dons particuliers, en harmonie avec les autres. Car cela permet surtout à chacun de grandir, toujours en harmonie avec les autres.

Ce n'est pas tout. La cerise sur le sundae, c'est que celui qui sait se montrer juste au travail, inévitablement, s'attire la sympathie de tous. Pour ne pas dire leur amour. N'ayons pas peur du mot.

Que retenir de tout cela? Ceci :

> Qui entend se faire aimer de tous au bureau se doit de faire preuve de justice à tout instant. Plus précisément, il lui faut user de gravité, c'est-à-dire savoir se mettre à l'écoute des autres avant de leur prêter main forte, au besoin. Oui, il lui faut savoir s'effacer pour laisser toute la place nécessaire aux autres pour pouvoir exprimer leurs précieux talents, en harmonie avec les autres. Bref, il lui faut agir en jardinier de l'écosystème dans lequel il évolue. Ni plus ni moins.

En passant, l'écrivain français Sully Prudhomme a dit dans La Justice : «La justice est l'amour guidé par la lumière».

Découvrez mes précédents billets

Mon groupe Facebook

Mon compte Twitter

À propos de ce blogue

EN TÊTE est le blogue management d'Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir dans son travail. Olivier Schmouker est chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier et auteur du bestseller «Le Cheval et l'Äne au bureau» (Éd. Transcontinental), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail. Il a été le rédacteur en chef du magazine Premium, la référence au management au Québec.

Olivier Schmouker

Blogues similaires

Le système fédéral de crédits compensatoires pour les GES est lancé

Selon les militants écologistes, tout cela n’est qu’un moyen de permettre aux industries de continuer de polluer.

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...