Et si vous faisiez davantage confiance aux autres...

Publié le 06/10/2015 à 06:09

Et si vous faisiez davantage confiance aux autres...

Publié le 06/10/2015 à 06:09

Faire vraiment confiance aux autres, ça peut être fabuleux... Photo: DR

Au travail, c'est bien connu, on ne cesse de nous prévenir qu'il faut, certes, faire confiance aux autres, mais pas trop. Et le «mais pas trop» est toujours appuyé, lourd de sous-entendus. Une assertion - soyons honnêtes - que nous ne remettons jamais vraiment en doute.

Mais pourquoi donc? Oui, pourquoi n'osons-nous pas la remettre en question? Pourquoi acceptons-nous si facilement que les autres, ou du moins une partie d'entre eux, sont là non pas pour nous donner un coup de mains, mais pour nous mettre des bâtons dans les roues?

Découvrez mes précédents billets

Mon groupe Facebook

Mon compte Twitter

Eh bien, la bonne nouvelle du jour, c'est que je pense avoir trouvé une réponse fort intéressante à toutes ces interrogations existentielles. Dans une étude intitulée Is it worth trusting your manager? et signée par Elena Kulchina, professeure de stratégie à l'École de commerce Fuqua à Durham (États-Unis). Voyez un peu par vous-mêmes...

La chercheuse s'est intéressée à un point très particulier, à savoir la relation qu'il y a entre un PDG et ses lieutenants. Car son idée était que s'il n'existe pas une relation de confiance forte entre eux, rien de bien ne peut en résulter. À ceci près qu'a priori, si la relation de confiance est trop forte, le risque est qu'un ou plusieurs lieutenants en tirent un profit personnel indu, au détriment de l'entreprise et de sa performance. Par exemple, en se mettant à tirer au flanc, ou pis, en détournant de l'argent au passage.

À propos de ce blogue

EN TÊTE est le blogue management d'Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir dans son travail. Olivier Schmouker est chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier et auteur du bestseller «Le Cheval et l'Äne au bureau» (Éd. Transcontinental), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail. Il a été le rédacteur en chef du magazine Premium, la référence au management au Québec.

Olivier Schmouker

Blogues similaires

Divulgation ESG: le Canada très en retard sur les États-Unis

04/09/2019 | Diane Bérard

BLOGUE. La moitié des sociétés du S&P/TSX produit un rapport de type ESG, alors que 4/5 sociétés du S&P 500 le font.

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...