Comment créer une équipe vraiment sensationnelle?

Publié le 18/03/2015 à 06:09

Comment créer une équipe vraiment sensationnelle?

Publié le 18/03/2015 à 06:09

Rien de mieux que de se retrouver sur un nouveau projet... Photo: DR

Qui dit nouveau projet d’envergure dit souvent nouvelle équipe. Car le succès du nouveau défi à relever dépend non seulement de la réunion de talents pertinents, mais aussi de la chimie entre ceux-ci. Logique, n’est-ce pas ?

Mais voilà, il y a toujours un pas – pour ne pas dire un gouffre – entre la logique et la réalité. Car créer une toute nouvelle équipe de travail relève de l’art. Oui, de l’art : il n’y a aucune recette magique pour que cela marche à tous les coups. Parfois, cela fait des merveilles ; parfois, cela déclenche des catastrophes. Et ce, sans qu’on sache jamais trop pourquoi.

Découvrez mes précédents billets

Ma page Facebook

Mon compte Twitter

Faut-il par conséquent s’en remettre à la chance ? Se contenter de croiser les doigts, en espérant que les dieux vont nous sourire ? Non, bien entendu. S’il n’existe pas de méthode imparable, il y a tout de même moyen de « forcer » la chance. C’est du moins ce que j’ai saisi en découvrant une étude intitulée Comobility et signée par : Matt Marx, professeur de stratégie, d’entrepreneurship et d’innovation technologique à l’École de management MIT Sloan à Cambridge (Etats-Unis); et Bram Timmermans, professeur de comportement organisationnel et d’entrepreneurship à l’Université d’Aalborg (Danemark). Une étude fascinante, comme vous allez le voir.

À propos de ce blogue

EN TÊTE est le blogue management d'Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir dans son travail. Olivier Schmouker est chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier et auteur du bestseller «Le Cheval et l'Äne au bureau» (Éd. Transcontinental), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail. Il a été le rédacteur en chef du magazine Premium, la référence au management au Québec.

Olivier Schmouker

Blogues similaires

Divulgation ESG: le Canada très en retard sur les États-Unis

04/09/2019 | Diane Bérard

BLOGUE. La moitié des sociétés du S&P/TSX produit un rapport de type ESG, alors que 4/5 sociétés du S&P 500 le font.

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...