Certains épargnants contribueraient aux écarts de richesse

Publié le 15/11/2014 à 13:11

Certains épargnants contribueraient aux écarts de richesse

Publié le 15/11/2014 à 13:11

Photo: Shutterstock

BLOGUE. Épargner, c'est bien. Trop peu de gens se disciplinent à le faire avec régularité. Toutefois, la façon dont ces épargnes sont utilisées peut créer des conséquences auxquelles vous n'aviez peut-être pas songé. Un épargnant peut donc se retrouver dans un des deux grands principaux camps : les bénéficiaires et les contributeurs à la richesse de ces derniers. 

Par «bénéficiaires», nous désignons les gens qui profitent des taux d'intérêt ridiculement bas offerts sur le marché un peu partout. Quant aux ''contributeurs'', ils correspondent aux personnes qui rendent possible cette situation. En effet, sans eux, il n'existerait pas de bénéficiaires. Nous connaissons des gens dans notre entourage qui cumulent du capital «'sagement» mobilisé dans une institution financière. La compensation qu'ils obtiennent pour le prêt de ce capital tend vers le néant. 

C'est un peu comme acheter une voiture, et la prêter à une tierce personne qui ne paiera que les frais d'utilisation, incluant l'usure du véhicule. Vous n'aurez peut-être pas de coûts à défrayer, mais le capital qui a été allongé au départ pour l'achat du véhicule ne vous rapporte rien. Par conséquent, la personne qui jouit de votre véhicule obtient un avantage provenant de vous. Le capital qui n'a pas été investi de sa part peut être utilisé ailleurs. 

Des taux qui font saliver les entreprises

Blogues similaires

Lumenpulse revient en Bourse avec une valeur d'un milliard

BLOGUE. Lumenpulse devient LMPG et revient en Bourse avec deux nouveaux partenaires québécois.

Bourse: le S&P/TSX gardera son avance sur les indices américains, dit Fiera Capital

11/06/2021 | Denis Lalonde

BALADO. L'indice S&P/TSX terminera 2021 en ayant offert un meilleur rendement que les indices américains, dit Fiera.