Les téléphones mobiles de l'armée américaine fonctionneront sous Android

Publié le 22/04/2011 à 15:05, mis à jour le 25/04/2011 à 11:50

Les téléphones mobiles de l'armée américaine fonctionneront sous Android

Publié le 22/04/2011 à 15:05, mis à jour le 25/04/2011 à 11:50

[Photo : Bloomberg]

Le slogan officieux de Google, « Don’t be evil », est encore une fois mis à mal par l’actualité. En effet, l’armée américaine dotera ses soldats de téléphones mobiles équipés d’une version « militaire » d’Android, le système d’exploitation mobile de Google.

Confirmant ainsi qu’elle allait de l’avant avec ce projet, l’armée annonçait cette semaine qu’elle offrirait d’ici le mois de juillet prochain un kit de développement pour permettre la création par des tiers d’applications compatibles avec ses téléphones militaires. Les téléphones militaires Android, qui seront conçus pour fonctionner sur des fréquences différentes de celles utilisées par les opérateurs traditionnels, devraient arriver dans les mains des soldats à partir de 2013.

Android étant un logiciel libre, l’image de Google n’est pas véritablement menacée par ce choix de l’armée américaine, dans la mesure où quiconque peut installer et modifier le système d’exploitation gratuitement. Au contraire, cette nouvelle, à première vue anodine, pourrait avoir un impact très important sur l’avenir de l’entreprise. Avec ses effectifs d’environ 1 500 000 personnes, l’armée américaine est une clientèle captive parmi les plus précieuses qui soient.

Plusieurs multinationales doivent d’ailleurs leur succès actuel à leurs relations antérieures avec l’armée. Les rasoirs Gillette, qui appartiennent aujourd'hui à Procter & Gamble, ont été vendus à des prix dérisoires à l’armée américaine durant la Première Guerre mondiale, dans l’espoir que les soldats rachètent des lames après leurs services.

Coca-Cola a quant à elle été littéralement sauvée par l’armée américaine, échappant au rationnement du sucre durant la Seconde Guerre mondiale en obtenant le statut de fournisseur officiel de l’armée. Bien entendu, l’omniprésence de la boisson gazeuse sur les bases militaires américaines a également contribué à son hégémonie en temps de paix.

Si l’histoire se répète, il est fort à parier que les G.I., de retour à la vie civile, préféreront un téléphone Android à un iPhone.

 

À propos de ce blogue

DE ZÉRO À UN MILLION est le blogue de Julien Brault, qui a fondé la start-up Hardbacon en juin 2016. L’ancien journaliste de Les Affaires relate ici chaque semaine comment il transforme une idée en entreprise. Dans ce blogue, Julien Brault dévoile notamment chaque semaine ses revenus. Une démarche sans précédent qui est cohérente avec les aspirations de Hardbacon, qui vise à aider les gens à investir intelligemment en faisant voler en éclat le tabou de l’argent. Ce blogue sera ainsi alimenté jusqu’à ce que Hardbacon, qui n’avait aucun revenu lors de la publication du premier billet, génère un million de dollars en revenu annuel.

Julien Brault

Blogues similaires

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...

Divulgation ESG: le Canada très en retard sur les États-Unis

04/09/2019 | Diane Bérard

BLOGUE. La moitié des sociétés du S&P/TSX produit un rapport de type ESG, alors que 4/5 sociétés du S&P 500 le font.

Tout va de travers au travail? En voici l'incroyable raison!

BLOGUE. C'est qu'il se peut fort bien que vous soyez au sommet de la «courbe du malheur», selon une étude...