iPhone 11 et iPhone 11 Pro : Apple en met plein les yeux

Publié le 17/09/2019 à 06:00

iPhone 11 et iPhone 11 Pro : Apple en met plein les yeux

Publié le 17/09/2019 à 06:00

Comme à son habitude, Apple a renouvelé sa gamme de téléphones cet automne, en prévision d’un temps des Fêtes que la société de Cupertino espère chaud. Comme à son habitude, Apple tente d’en faire un peu plus pour impressionner des acheteurs de plus en plus réticents à renouveler leur appareil mobile, et s’il y a une chose de sûre, c’est qu’on a rarement vu Apple en offrir autant, d’un même coup.

Car derrière le boîtier de verre et d’aluminium entièrement recyclé des iPhone 11, iPhone 11 Pro et iPhone 11 Pro Max, cette année, se cachent aussi de nouveaux services qui devraient faire pencher la balance à l’avantage d’Apple, pour l’année en cours du moins. Ces nouveaux appareils sont vendus avec Apple TV+ gratuit pour un an, proposeront leur version d’Apple Arcade à 6$ par mois, et comme on l’écrivait hier dans nos 10 choses du jour, cachent sous leur capot une puce U1 inédite qui pourrait garantir une longévité accrue à ces appareils, malgré l’absence notoire d’une antenne pour les futurs réseaux 5G.

La 5G chez Apple, ce sera l’an prochain, dit-on. D’ici là, on a quand même hâte de voir les premiers réseaux émerger au Canada… Et ça ne semble pas déranger une masse critique d’acheteurs, surtout en Chine, si on se fie aux indicateurs de l’analyste Ming-Chi Kuo, de KGI Securities, souvent cité dans ces situations. Celui-ci signale que les volumes sont plus élevés qu’il l’aurait cru, après une semaine seulement de préventes.

Cela dit, ce n’est pas parce qu’un iPhone 11 plaît en Chine qu’il fera votre affaire. C’est pourquoi on a essayé ses deux versions, ces derniers jours. Voici notre compte-rendu.

iPhone 11 : adieu XR!

C’est le modèle d’entrée de gamme, cet automne. À 979$ tout nu, il n’est pas donné, mais on le voit déjà à 280$, et même à 40$ chez les fournisseurs canadiens, sous certaines conditions. De fait, Apple reprend aussi votre vieux téléphone et soustraira pas loin de la moitié du prix suggéré.

C’est ce qu’on appelle une stratégie de vente plutôt féroce. En ajoutant Apple TV+ pour un an, on comprend certains analystes qui s’inquiètent de voir les marges d’Apple encore réduites, ce qui, il faut le dire, est tout à l’avantage du client. Apple espère probablement qu’une bonne part des acheteurs opteront aussi pour une Apple Watch, pour faire grimper la facture.

Le bracelet de la Watch pourra sans doute être assorti à un ou l’autre des six coloris proposés par le iPhone 11. Un violet tirant sur le lilas et un vert tirant sur le savon Irish Spring s’ajoutent aux blanc, noir, jaune et rouge également au catalogue. Au premier coup d’œil, c’est la principale différence avec l’iPhone XR de l’an dernier, qui disparaît donc.

Comme c’était l’iPhone le plus populaire, on soupçonne que le iPhone 11 le sera à son tour. Il faut dire qu’il fait tout ce que le Pro fait, à deux gros détails près : son autonomie est plus courte, n’ayant gagné qu’une heure par charge par rapport au XR. Et sa caméra ne recourt qu’à deux objectifs, plutôt que trois, pour fournir les modes de photographie s’affichant sur son écran (ACL) de 6,1 pouces : grand angle, normal et zoom 2X.

L’appareil peut capter des photos de 12 mégapixels, mais surtout, des vidéos en 4K à 60 images/seconde. À l’avant, une autre caméra de 12 MP propose les mêmes caractéristiques, incluant un ralenti à 120 images/seconde qui plaira aux amateurs d’égoportraits. Les 60go de stockage du modèle de base sont un peu serrés pour de la vidéo 4K, il faudra trouver une solution en nuage pas trop onéreuse, (qui n’est pas iCloud, donc), pour régler cette limite notoire.

Le transfert de photos et autres fichiers vers un Mac ou un iPad se fait en un clin d’œil grâce à AirDrop, en accéléré sur ces nouveaux téléphones grâce à une puce dédiée. C’est bête, mais ça va aider à simplifier la gestion des banques photo familiales…

Apple se targue par ailleurs d’avoir la caméra la plus fidèle jamais installée sur un téléphone, de jour comme de nuit. Les couleurs et les détails sont très nets, ça ne fait aucun doute. De nuit, l’obturateur s’ouvre pendant 1, 2 ou même 3 secondes, ce qui demande une stabilité impeccable pour réaliser des clichés parfaits. Si on y arrive, le résultat est vraiment bon.

Durant la prise en main, il n’a pas fallu une journée avant que le téléphone ne glisse de notre poche et aille se fracasser sur un plancher de céramique. Quelques jurons plus tard, on a pu confirmer que l’appareil est résistant : rien n’y paraît. Il est aussi un peu plus étanche qu’avant, bon pour 30 minutes sous l’eau à 2 mètres de profondeur (lire : dans la piscine ou à la plage).

Enfin, l’heure additionnelle d’autonomie peut sembler un peu mince, mais elle s’ajoute aux 11h30 d’une utilisation assidue d’un iPhone XR qui était déjà au sommet des appareils vendus l’automne dernier, à ce chapitre. C’est très suffisant pour une journée normale d’utilisation. Ça fera oublier l’absence de recharge inversée, une caractéristique de certains produits Android que personne de notre connaissance n’a encore vraiment utilisée, de toute façon.

iPhone 11 Pro : Apple au Max

La grosse nouveauté pour les iPhone 11 Pro et iPhone 11 Pro Max est l’ajout d’un troisième objectif. Leur autonomie accrue respectivement de 4 et 5 heures les fera possiblement passer devant le Galaxy Note 10, à ce niveau, mais ça dépendra de ce que vous en ferez, vraiment.

Leur prix de détail démarre à 1379$ et 1519$, respectivement. Encore là, ça baisse à un prix «amorti» variant entre 230 et 500 dollars chez les fournisseurs de services sans fil, et ça ne comprend pas le retour de votre vieux sans-fil. Mais c’est certainement plus difficile à justifier que le prix du iPhone 11, sans conteste le modèle de référence parmi les trois nouveautés.

Comme les XS et XS Max de l’an dernier, les deux iPhone Pro ont droit à un écran OLED lumineux et très contrasté. Apple l’appelle son Super Retina XDR. Il est compatible avec les normes HDR10 et Dolby Vision, ce qui est probablement surfait, mais indicateur de la volonté d’Apple d’offrir la meilleure expérience visuelle possible. Le boîtier de verre et d’alu recyclé est offert en quatre teintes (dont un «vert de minuit» pas désagréable à l’œil…), et peut tenir sous l’eau jusqu’à 30 minutes à une profondeur de 4 mètres (pour les piscines plus profondes…).

L’appareil photo profite d’un troisième objectif pour mieux définir les modes grand angle et zoom, qui sont irréprochables. Ces prises de vue qu’on appréciait sur les produits rivaux sont enfin présentes sur le iPhone, ce qui réduit le besoin d’opter pour le mode panoramique de l’application photo. Notez que ces objectifs seront aussi accessibles via des applications tierces qui offrent des contrôles manuels plus avancés.

Bref, on a vraiment entre les mains un appareil photo complet, auquel se greffent toutes les autres fonctions d’un téléphone intelligent. Ce qu’on n’a pas, c’est une sortie USB-C, chose corrigée dans le cas du Pro Max par un câble Lightning avec fiche USB-C, et bloc d’alimentation de 18 watts qui accélère sensiblement le temps de recharge. La recharge sans fil est inchangée par rapport aux XS de 2018.

Pour tout le reste, il y a le processeur A13 Bionic, qui est réellement plus rapide que ses prédécesseurs. Ça se ressent dans les applis plus lourdes, comme les jeux vidéo immersifs, mais tenez-vous bien, on le constate même en ouvrant l’application Twitter, qui n’a rien de trop sophistiqué, mais qui a toujours été mortellement paresseuse à charger sur iOS.

Avec le mode sombre d’iOS 13 et de bons écouteurs (oubliez les AirPods pour un son enveloppant, optez pour un casque insonorisé), vous avez là un téléphone qui durera longtemps. Comme le iPhone XS de l’an dernier, d’ailleurs, ou même le XR. D’ailleurs, ceux-là ciblaient les gens possédant un iPhone 5. Le iPhone 11 cible les gens ayant un iPhone 6 ou 6S prêts à rehausser leur mobile.

Bien sûr, il va aller titiller ses rivaux à système Android. Peut-être va-t-il même freiner l’érosion des parts de marché d’Apple dans la téléphonie, car au-delà de la mécanique, il sera difficile de lui contester un atout de taille du côté des services. Apple Arcade, à 6$ par mois en forfait familial, et Apple TV+, gratuit pour un an, sont des offres très solides, même s’il n’y a que quelques films ou séries télé au catalogue dès le jour 1.

 

Apple iPhone 11 

iOS 13
Téléphone à écran ACL de 6,1 pouces
Double caméra de 12 MP à l’arrière
Caméra 12mp à l’avant
64, 256 ou 512 go de stockage interne
Cellulaire LTE à double SIM (eSIM incluse)
WiFi 6
Recharge sans fil
12h30 d’autonomie
À partir de 979 $ (sans forfait)

 

Apple iPhone 11 Pro/Pro Max 

iOS 13
Téléphone à écran OLED de 5,8 et 6,5 pouces
Triple caméra de 12 MP à l’arrière (f/1.8, f/2.0, f/2.4)
Caméra 12 mp à l’avant
64, 256 ou 512 go de stockage interne
Cellulaire LTE à double SIM (eSIM)
WiFi 6
Recharge sans fil
17h d’autonomie (approx.)
À partir de 1379 et 1519$ (sans forfait)

Suivez-moi sur Facebook:

Suivez-moi sur Twitter:

À propos de ce blogue

Autrefois, on appelait ça de l'électronique mais de nos jours, les nouvelles technologies vont bien au-delà des transistors et des circuits imprimés. Des transactions bancaires à l'écoute en rafale d'émissions de télé les plus populaires, la technologie est omniprésente. Et elle comporte son lot de questionnements. Journaliste spécialiste des technologies depuis bien avant l'avénement du premier téléphone intelligent, Alain McKenna a observé cette évolution sous tous ses angles et livre ici ses impressions sur le sujet.

Alain McKenna
Sujets liés

Technologie , techno

Sur le même sujet

La thèse optimiste sur Apple: mon cadeau à Daniel Germain

Édition du 12 Octobre 2019 | Stéphane Rolland

ANALYSE. Je me suis amusé à lui faire suivre de mauvaises nouvelles sur l'entreprise. M. Germain a eu le dernier rire.

Après un téléphone pour Microsoft, un Mac à la sauce iPhone pour Apple

07/10/2019 | Alain McKenna

BLOGUE. Avec macOS, Apple confirme une tendance lourde de l’informatique déjà adoptée par Google et Microsoft.