Des avantages financiers pour Madvac

Publié le 23/10/2010 à 00:00

Des avantages financiers pour Madvac

Publié le 23/10/2010 à 00:00

Mission accomplie pour Lorraine Potvin. " Tout a été fait dans les règles de l'art. L'application des nouvelles normes comptables pour les sociétés à capital fermé entrera en vigueur comme prévu le 31 décembre 2010. Par conséquent, l'année 2009 sera notre année comparative ", souligne la vice-présidente, finance et administration, d'Allianz Madvac, une entreprise de Boucherville qui se spécialise dans la fabrication de balayeuses de rue.

Madvac compte 280 employés et affiche un chiffre d'affaires de 70 millions de dollars américains. Près de 90 % de ses ventes sont réalisées aux États-Unis.

Madvac est détenue presque à 100 % par le Fonds de solidarité FTQ. " Notre actionnaire aurait pu nous demander d'aller vers les normes IFRS, et nous n'aurions pas eu le choix d'adopter ces normes beaucoup plus complexes [que les PCGR]. "

Une décision stratégique

Les nouvelles normes comptables peuvent être appliquées par anticipation à l'information financière des exercices clos à compter de la fin de l'année civile 2009. Mme Potvin a saisi l'occasion.

" C'est une décision stratégique pour l'entreprise. La possibilité de réévaluer notre bâtiment et notre terrain à leur valeur marchande était très avantageuse d'un point de vue financier, et ce, malgré la hausse de la charge d'amortissement ", dit Mme Potvin.

" Nous avons le potentiel de doubler la valeur de notre actif, ce qui est excellent pour nos ratios financiers. Nous voulions en profiter le plus rapidement possible afin d'augmenter la valeur de l'entreprise ", ajoute-t-elle .

L'évaluation obligatoire par un expert a été faite il y a plusieurs mois afin de déterminer avec exactitude la juste valeur marchande des éléments d'actif.

" L'évaluation de ce que cela représente sur nos états financiers a été réalisée. Les ajustements à faire sur le bilan d'ouverture, à la date de transition du 1er janvier 2009, sont amorcés. Il nous restera à écrire la note explicative concernant nos choix. Tout va bien, nous ne serons pas en retard. "

Il est important de vérifier chaque norme afin de déceler ses répercussions sur l'entreprise. " Cela exige beaucoup de travail. Il peut y avoir des zones grises et de l'ambiguïté. Il y a aussi certains choix à faire. Encore une fois, il est essentiel de prendre des décisions éclairées pour l'entreprise. "

Mme Potvin précise que, même si les nouvelles normes comptables n'ont pas d'incidence sur une entreprise, cette dernière doit quand même produire un bilan d'ouverture ainsi qu'une note explicative.

Dernière étape

Presque tout le travail a été accompli. La dernière étape en est une de communication.

" Il reste à présenter et à faire approuver les conséquences globales des nouvelles normes par notre conseil d'administration. J'ai déjà expliqué en long et en large tout le processus, mais tout le monde sera maintenant en mesure de voir les vrais chiffres. Il est important de faire cette première rencontre d'information pour ne pas créer de mauvaise surprise. "

Afin de bien saisir tous les enjeux de la transition aux nouvelles normes, les membres de l'équipe de Mme Potvin ont suivi quelques cours de formation l'an dernier. " Nous continuons cette année, parce qu'il faut être au fait des mises à jour. "

Mme Potvin souligne l'importance d'établir une planification pour veiller à l'évolution du dossier et, surtout, ne rien oublier. " Une entreprise risque d'avoir des problèmes importants si elle attend trop. Elle n'aura pas eu le temps d'analyser les conséquences, de faire les bons choix et de communiquer. Il ne faut pas sous-estimer le travail à accomplir ", précise la comptable agréée.

lesaffaires.redaction@transcontinental.ca

À la une

Bourse: Wall Street finit en hausse malgré la torpeur ambiante

Mis à jour le 18/08/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Le secteur énergétique mène la Bourse de Toronto vers le haut.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

18/08/2022 | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

Faites partie de notre classement des 300 plus grandes PME du Québec

18/08/2022 | Les Affaires

Pour y figurer en bonne place et ainsi profiter d’une belle visibilité, remplissez notre formulaire.