Télémédecine: Circle Medical prend de l'expansion à Montréal

Publié le 13/12/2021 à 14:29

Télémédecine: Circle Medical prend de l'expansion à Montréal

Publié le 13/12/2021 à 14:29

Par Denis Lalonde
Le bureau montréalais de Circle Medical

Circle Medical a connu une croissance de 195% en 2021. (Photo: courtoisie)

L’entreprise californienne de services de télémédecine Circle Medical, fondée par deux Québécois, a connu une croissance de 195% depuis un an et entend garder la cadence en 2022 en misant sur une importante campagne de recrutement pour son bureau de Montréal.

«Nos revenus vont atteindre 31 millions de dollars américains (M$US) cette année et nous souhaitons conserver un rythme de croissance dans les trois chiffres l’an prochain en effectuant 150 embauches, en quasi-totalité à Montréal», explique le cofondateur et PDG de Circle Medical, George Favvas.

L’entreprise compte actuellement 80 employés, dont 19 à Montréal. Si tout se passe comme prévu, dans un an, la société compterait donc 230 employés, dont 170 dans la métropole.

«Nous cherchons des employés dédiés au service à la clientèle et à l’administration, de même que des spécialistes du design et du marketing», explique M. Favvas.

Le dirigeant dit miser sur la force de la main-d'œuvre montréalaise dans les pôles technologique, des sciences de la vie et de l’intelligence artificielle. «De plus, nous n’avons pas peur de recruter à l’étranger pour faire venir des travailleurs qualifiés à Montréal. Avec l’aide de l’organisme Montréal International, nous avons récemment recruté un designer de produits qui travaillait chez Uber à Dubaï et il va venir s’installer à Montréal avec sa famille», explique-t-il.

Circle Medical, fondée dans la Silicon Valley, est aujourd’hui une filiale de l’entreprise canadienne Well Health Technologies (WELL, 5,11$), ce qui fait qu’elle ne compte pas offrir ses services au Canada. Elle souhaite plutôt poursuivre son implantation aux États-Unis, où les services de télémédecine constituent à ce jour 90% de ses revenus.

À ce jour, la société est présente dans une douzaine d’États, dont ceux de New York, de la Californie, de la Floride et du Texas. Plus de 135 médecins omnipraticiens et infirmières utilisent la plateforme pour offrir leurs services en ligne, chiffre que Circle Medical voudrait gonfler à 500 d’ici un an.

«Ce qui est complexe, pour les spécialistes des soins de santé comme les médecins, c’est qu’ils doivent obtenir leur permis de pratique dans chaque État américain. C’est pourquoi nous ciblons les États les plus populeux en premier, parce que peu importe la densité de la population, le travail pour s’implanter dans un nouvel État est sensiblement toujours le même», raconte George Favvas.

Les professionnels de la santé utilisent la plateforme de Circle Medical comme des travailleurs autonomes pour offrir des soins de santé de base et préventifs. Ils peuvent entre autres signer des prescriptions et des autorisations pour aller passer des tests sanguins ou des radiographies, de même que pour consulter divers spécialistes.

À la une

Reprendre le flambeau d'une entreprise sans se brûler

Il y a 50 minutes | Catherine Charron

BALADO. Voici comment un repreneur peut insuffler ses idées plus ambitieuses aux autres actionnaires

Meilleure année en plus de 30 ans pour les mises en chantier

Il y a 3 minutes | Charles Poulin

Il s'agit du plus fort total de mises en chantier depuis 1987, selon l'APCHQ et la SCHL.

Bourse: vif repli à Wall Street quand les rendements obligataires flambent

Mis à jour il y a 29 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture sur un recul de plus de 200 points.