Médias: Facebook annonce un programme d'investissement au Brésil

Publié le 17/09/2021 à 10:02

Médias: Facebook annonce un programme d'investissement au Brésil

Publié le 17/09/2021 à 10:02

Par AFP

La plateforme inclura dans différents espaces d'information davantage de contenus générés par la vingtaine de médias avec lesquels elle a signé le contrat pour une période de trois ans. (Photo: 123RF)

São Paulo — Facebook a annoncé jeudi un nouveau programme d'investissement dans les médias brésiliens qui lui permettra d'inclure un plus grand nombre de liens vers des contenus journalistiques sur ses pages, 13 mois avant des élections cruciales dans le pays.

Facebook allouera 2,6 millions de dollars américains au cours des 12 prochains mois à des fonds d'innovation et à des projets développés en collaboration avec des associations de presse, représentant plus de 200 médias dans le pays, a indiqué le réseau social dans un communiqué. 

L'initiative intitulée "News Innovation Test" ("test d'innovation de l'information"), inclut les médias nationaux Folha de São Paulo et Estadao, des sites d'information tels que UOL et Poder360, et les télévisions Band News et SBT, entre autres.

Concrètement, la plateforme inclura dans différents espaces d'information davantage de contenus générés par la vingtaine de médias avec lesquels elle a signé le contrat pour une période de trois ans.

"Nous nous engageons à soutenir l'écosystème des actualités au Brésil", a déclaré Claudia Gurfinkel, directrice des partenariats d'actualités de Facebook pour l'Amérique latine, citée dans le communiqué.

Le News Innovation Test est également testé au Canada et en Argentine, où la plateforme a récemment signé un contrat avec près de 150 médias, qui coûtera 1,5 million $US sur 12 mois. 

En trois ans, "il est possible de dire que Facebook a agi (...) en créant des moyens de lutter contre les +fake news+. Pour cette raison, Folha comprend que la collaboration avec la plateforme sur ce nouveau projet (...) est très importante", a déclaré dans un article le rédacteur en chef du quotidien Folha, Sérgio Dávila.

Depuis 2018, le géant de la Silicon Valley a investi 600 millions $US pour soutenir l'industrie de l'information dans le monde, et prévoit d'investir un milliard $US supplémentaires au cours des trois prochaines années. 

L'investissement de 2,6 M$US annoncé jeudi pour le Brésil sera consacré à des fonds d'innovation et de formation, en plus de projets visant la transformation numérique et le développement d'entreprises durables et de nouveaux publics, a précisé Facebook. 

Ce sera mené en partenariat avec plusieurs associations de presse brésiliennes représentant les médias numériques, les journaux et les magazines, ainsi qu'avec le Centre international des journalistes (ICFJ).

Le Brésil organisera des élections en 2022 au cours desquelles le président Jair Bolsonaro cherchera à se faire réélire. Le leader d'extrême droite a récemment publié un décret qui, selon les critiques, rendait plus difficile la lutte contre la désinformation sur les médias sociaux, mais le Sénat l'a annulé cette semaine.

Sur le même sujet

La reconnaissance faciale, une opportunité ou une menace?

10/01/2022 | Hugues Foltz

BLOGUE INVITÉ. De toutes les avancées de l'IA, la reconnaissance faciale est parmi celles suscitant le plus de débat.

Meta cible les «cybermercenaires» utilisant Facebook et Instagram pour espionner

16/12/2021 | AFP

Ces entreprises «semblent prêtes à cibler n’importe qui pour le compte du plus offrant»,

À la une

Le Canada est encore loin d'avoir une vraie stratégie industrielle

ANALYSE. Un an après le dépôt d’un important rapport à ce sujet, Monique Leroux explique ce qu’il manque pour y arriver.

Un ruban intelligent pour traiter des enfants à l’urgence

21/01/2022 | Emmanuel Martinez

Une start-up montréalaise a conçu un dispositif qui permet de mieux déterminer la dose de médicaments pour les enfants.

Bourse: Wall Street termine en forte baisse, la Fed et Netflix font tomber les indices

Mis à jour le 21/01/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto termine en baisse de plus de 400 points.